Société

De plus en plus de femmes seules à la rue

Par Pascale Thiebold, France Bleu Nord mardi 18 février 2014 à 8:00

Une femme seule qui dort dans la rue près d'un café (photo d'illustration)

C'est la conclusion du baromètre du 115, le numéro d'appel d'urgence, pour le mois de janvier. En un mois, le nombre d'appels de femmes isolées a fait un bond de 11%. Eric Delhaye dirige la CMAO, la coordination mobile d'accueil et d'orientation, qui gère le Samu Social et le 115 dans la métropole lilloise.

Le 115 reçoit de plus en plus d'appels de femmes en détresse. C'est le constat dressé par la Fédération Nationale des Associations d'Accueil et de Réinsertion Sociale. Selon la FNARS, il y a eu le mois dernier 11% d'appels en plus de la part de femmes qui se retrouvent à la rue, soit après une rupture, ou victime de violences conjugales.

Les associations qui leur viennent en aide tirent la sonnette d'alarme car il y a peu de solutions d'hébergement réservées aux femmes. L'une des structures qui les accueille dans le Nord-Pas-de-Calais, l'Association Accueil et réinsertion sociale, propose 333 places d'hébergement, dans des foyers et des appartements, dont une centaine réservées aux cas d'urgence.

Le directeur général de l'association, Jean-Yves Jalain estime que sur 300 demandes reçues chaque année, moins de 100 trouvent une réponse positive. Il demande aux pouvoirs publics de créer des places réservées aux femmes.

femmes herbergement d'urgence - son

 

Cécile Bidault a rencontré ces femmes dans un centre d'hébergement d'urgence à Lille, géré par l'Agence Régionale de Santé.

femmes hebergement d'urgence - enrobé

L'invité de France Bleu Nord : Eric Delhaye

Partager sur :