Société

De plus en plus de Français roulent sans assurance

Par Marina Cabiten, France Bleu vendredi 11 avril 2014 à 11:31

Les conducteurs sans assurance sont majoritairement des jeunes
Les conducteurs sans assurance sont majoritairement des jeunes © MaxPPP

Le nombre de conducteurs qui roulent sans assurance continue de progresser en France selon les chiffres révélés jeudi par le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO). Ces conducteurs sans assurance sont impliqués dans 6% des morts causées par les accidents de la route, selon le Fonds.

"Nous ne bénéficions pas des progrès de la sécurité routière" , regrette le président du Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages. Le FGAO, chargé d'indemniser les victimes d'accidents dont le responsable n'est pas assuré, a annoncé jeudi une hausse notable du nombre de dossiers qu'il doit traiter : +28% entre 2008 et 2013. Au total, ce sont 88 millions d'euros d'argent public qui ont été versés en 2013 en indemnisation sur ces dossiers.

Une population "hermétique aux messages de sécurité routière"

Ils sont selon les chiffres du Fonds entre 370.000 et 740.000 conducteurs sans assurance, principalement des moins de 35 ans (59%). Ils représentent entre 1% et 2% des automobilistes.    Près de 6% des décès causés par des accidents de la route en 2013 (192 décès) impliquaient un conducteur non-assuré, a annoncé le FGAO. Cette tendance s'explique selon lui par le comportement des non-assurés, une population "hermétique aux messages de sécurité routière" et par l'augmentation du nombre de conducteurs roulant sans assurance, notamment pour des raisons économiques.

Campagne de prévention

Chez les non-assurés, deux profils cohabitent, explique le FGAO: les "délinquants routiers", qui n'ont souvent pas le permis et n'ont jamais été assurés, et les "non-assurés du quotidien", des automobilistes qui "négligent" l'assurance, sciemment ou non. Parfois, les dossiers d'indemnisation supportées par le Fonds dépassent le million d'euros.   Pour les sensibiliser, le Fonds lance une campagne de prévention sur internet >  

Le FGAO préconise aussi la création d'un fichier central des contrats d'assurances auto, qui pourrait être croisé avec celui des cartes grises et permettrait de détecter en amont les véhicules non assurés. Selon lui, ce dispositif existe dans tous les autres pays d'Europe et a permis d'y faire reculer la non-assurance.

L'assurance automobile est obligatoire, s'y soustraire est un délit passible d'une amende (jusqu'à 3.750 euros), d'une suspension de permis ou de la confiscation du véhicule.

Entre 370.000 et 740.000 automobilistes qui roulent sans assurance, ça vous étonne ? C'est la question du jour de France Bleu Midi Ensemble. Appelez le 0810 055 056 (coût d'un appel local) dès 12h ce vendredi pour réagir en direct à l'antenne.