Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De plus en plus de sépultures au cimetière des animaux de Beaumont-sur-Lèze près de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Le cimetière pour animaux de Beaumont-sur-Lèze au sud de Toulouse est le seul lieu de ce type dans l'ex région Midi-Pyrénées. Plus que cinquantenaire, il accueille désormais plus de 1000 animaux venus de toute la France.

Le cimetière des animaux à Beaumont-sur-Lèze.
Le cimetière des animaux à Beaumont-sur-Lèze. © Radio France - Marius Delaunay

Le cimetière animalier de Beaumont-sur-Lèze traîne déjà une longue histoire derrière lui. Fondé en 1968 par Maurice Massonnier, un amoureux des animaux, il est le deuxième plus ancien de France. L'ancienne actrice et amie des animaux Brigitte Bardot est même devenue sa marraine. 

Symbole de sa singularité et même de son succès, le cimetière pour animaux accueille maintenant plus de 70 sépultures par an, notamment pour des chiens, mais aussi pour des chats ou d'autres animaux de compagnie. Comptez 90 euros pour un enterrement, plus les 60 euros de cotisation annuelle lorsque vous devenez adhérents. Aujourd'hui, le cimetière en compte près de 350. 

Des chiens venus de toute la France

On compte maintenant plus de 600 tombes et caveaux, avec des dimensions parfois impressionnantes. La tombe d'une chienne est même bien plus grande qu'une tombe traditionnelle pour un être humain! C'est une propriétaire andorrane qui en a fait la demande pour sa chienne, "elle mesure bien 2 mètres de large sur 1m50 de long" selon Pascal, l'employé de l'association qui gère le cimetière. Car autre particularité du lieu, il est géré et entretenu par une association locale bien que le terrain ait été racheté par la mairie. 

-
- © Radio France - Marius Delaunay

Un lien indéfectible

Lieu particulier et à part, le cimetière pour animaux accueille des chiens venus de Perpignan, Tarbes voire même de Paris. "Des gens qui veulent s'assurer que la tombe de leur animal sera bien entretenue" selon Michel Caboche, le président de l'association qui gère le cimetière des animaux. "Plutôt qu'une incinération, c'est une manière de prolonger le lien avec son ancien animal de compagnie... C'est plus qu'une facture ou un simple numéro, c'est un être qui nous est très cher". 

Il est vrai que le recours à l'incinération pratiquée par le vétérinaire est très courante, tout comme enterrer son animal de compagnie dans sa propriété. Cependant, la loi est claire: il faut que l'animal soit recouvert de chaux et surtout qu'il soit éloigné d'au moins 35 mètres d'une habitation ou d'un point d'eau. 

Des plaques

Certains propriétaires préfèrent donc pouvoir se recueillir sur la tombe de leur animal. Et comme pour les humains, on retrouve aussi des inscriptions et des plaques, parfois insolites comme "Tu reposes ici à cause de l'incompétence d'une vétérinaire"! Souvent plus sobres, parfois très longues, elles reflètent aussi l'amour que peut porter un maître à son animal. 

Autre changement observé avec les années, d'autres animaux de compagnie ont maintenant eux-aussi leur accompagnement personnalisé dans l'au-delà. On retrouve par exemple un couple... de boucs, des lapins mais aussi des rats domestiques, chacun ayant le droit à sa petite tombe ou à son caveau. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess