Société

De Toulouse à Paris à pied en mémoire de l'Abbé Pierre et pour défendre la liberté de circuler

Par Jean-Marc Perez, France Bleu Toulouse et France Bleu mardi 27 décembre 2016 à 14:40

Michel Frédérico compagnon Emmaüs  va rallier Toulouse à Paris à pied
Michel Frédérico compagnon Emmaüs va rallier Toulouse à Paris à pied © Radio France - Romain Chevalier

De Toulouse à Paris à pied : c'est le défi de Michel Frédérico un compagnon d'Emmaüs parti ce mardi matin de la place du Capitole pour défendre l'article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Arrivée prévue le 22 janvier jour du dixième anniversaire de la mort de l'Abbé Pierre.

Il est parti ce 27 décembre de la place du Capitole pour rallier la place de la République à Paris le 22 janvier au terme de 900 km à pied. Avec ce défi physique Michel Frédérico un compagnon d'Emmaüs d'une cinquantaine d'années veut symboliquement alerter la France sur la situation des migrants.

Avec lui, les Compagnons d'Emmaüs entendent demander au gouvernement de respecter l'article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. En la signant en 1948, la France et tous les pays d'Europe se sont engagés à travers cet article à ce que toute personne ait le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.

Michel Frédérico qui sera soutenu durant tout son parcours par les communautés traversées veut arriver à Paris le 22 janvier jour du dixième anniversaire de l'Abbé Pierre dont il prolonge le combat pour que tout être humain ait une place partout où il se trouve et surtout pour que le gouvernement français mette en place une véritable politique d'accueil.

Les Compagnons d'Emmaüs de Haute Garonne au départ de Michel Frédérico - Radio France
Les Compagnons d'Emmaüs de Haute Garonne au départ de Michel Frédérico © Radio France - Romain Chevalier

Une marche qui précédera de quelques mois une autre action des Compagnons d'Emmaüs en septembre 2017. En nageant ou en kayak une cinquantaine de compagnons soutenus par SOS Méditerranée traverseront le détroit de Gibraltar pour les mêmes raisons.