Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Débaptiser c'est effacer l'histoire" estime le militant bordelais antiraciste Karfa Diallo

-
Par , France Bleu Gironde

Le débat est ouvert à Bordeaux autour du nom de l'école Paul Bert, une personnalité qui a développé des théories racistes courantes à son époque. Aujourd'hui la municipalité s'interroge sur le maintien ou non de ce nom. Karfa Diallo, fondateur de "Mémoires et Partages" a donné son avis ce jeudi

Karfa Diallo, fondateur et directeur de l'association Mémoires et Partages
Karfa Diallo, fondateur et directeur de l'association Mémoires et Partages © Radio France - Radio France

Effacer ou expliquer l'héritage gênant du passé ? La ville de Bordeaux est confrontée depuis plusieurs années à un passé sombre mis dans la lumière. Parmi les traces laissées qui font polémique aujourd'hui, celle de l'école Paul Bert. Ce ministre de la 3ème république, auteur de manuels scolaires théorisant le racisme. Aujourd'hui la mairie de Bordeaux ouvre le débat. Pour l'association bordelaise anti-raciste "Mémoires et Partages", il faut faire de la pédagogie : "elle doit se fonder sur la nécessité de faire vérité" explique le fondateur et directeur de l'association, Karfa Diallo, et "faire vérité, c'est arrêter d'honorer des personnalités qui ont développé une théorie raciste violente de domination, qui à l'époque, était majoritaire dans l'opinion". 

Ce qui est important pour nous c'est qu'on puisse être dans la pédagogie, qu'on puisse expliquer

Karfa Diallo ajoute que "débaptiser, c'est effacer l'histoire, c'est mettre la poussière sous le tapis : dans l'histoire de notre pays, nous nous sommes amusés depuis des siècles et des siècles, à ce que les régimes effacent les traces des régimes précédents, ça a donné par exemple pendant la Seconde Guerre mondiale, on a effacé toutes les rues des nazis, des collabo, ça na pas tué l'idéologie raciste extrémiste pour autant, elle est toujours là."

Il faut que le symbole de ce qui ne doit plus jamais se passer, reste dans l'espace public, mais qu'on l'accompagne d'un dispositif critique qui soit fait dans le respect

France Bleu vous donne la parole

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess