Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Débordée de demandes, la Maison départementale des personnes handicapées du Nord ferme pendant 4 jours

mardi 10 avril 2018 à 18:06 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord

De mardi à vendredi, la Maison départementale des personnes handicapées du Nord est fermée. Pour la première fois, et parce que le nombre de dossiers augmente très fortement, elle ne peut plus accueillir le public. Pendant quatre jours, les agents enregistrent les dossiers en attente.

Le siège de la MDPH du Nord, à Villeneuve d'Ascq
Le siège de la MDPH du Nord, à Villeneuve d'Ascq - Photo fournie par la MDPH

Nord, France

C'est déjà arrivé dans les caisses d'allocations familiales, ou de retraite, mais pour la Maison départementale des personnes handicapées du Nord, c'est une première. Depuis ce mardi, et jusqu'à vendredi, les agents de la MDPH n'accueillent plus le public au siège à Villeneuve d'Ascq, ainsi que dans les antennes de Valenciennes et Dunkerque, et ne répondent plus au téléphone.

Les 200 agents sont mobilisés pour rattraper le retard, près de 8000 dossiers, déposés ces derniers mois, n'ont même pas été enregistrés, et encore moins traités. Ils n'ont même pas fait l'objet d'un accusé de réception. Armelle Thiery, la directrice adjointe, reconnait que "c'est la première fois que la MDPH ferme ses portes au public, pour pouvoir prendre en charge, et enregistrer l'ensemble des dossiers en souffrance. On ne voyait pas comment on pouvait arriver à les traiter, sans mettre en place un dispositif particulier".

Armelle Thiery, directrice adjointe de la MDPH du Nord

Une très forte augmentation de la demande

La MDPH s'occupe d'une quinzaine de prestations pour les personnes handicapées : cela va du stationnement réservé, à l'allocation adulte handicapé, en passant par des aménagements à l'école pour les enfants handicapés. Le champ du handicap étant de plus en plus large, le nombre de demandes explose. "Plus 53% entre 2013 et 2017", souligne Armelle Thiery. Dans le même temps, les effectifs n'ont augmenté que de 14%. "Nos effectifs n'augmentent pas en proportion du nombre de dossiers qui nous arrivent, donc on a des fonctionnements qui sont très tendus". A cela s'ajoutent des raisons plus conjoncturelles : arrêts maladie et problèmes informatiques.

Réouverture lundi 16 avril

Après quatre jours de fermeture, le public sera de nouveau accueilli lundi. Armelle Thiery espère que les usagers seront compréhensifs : "je pense qu'à terme, ils seront moins mécontents, si on peut leur répondre dans des délais plus courts. Ce qu'on souhaiterait aussi, c'est continuer à travailler sur la modernisation de nous outils, pour assurer un service public de qualité". 

Reportage au siège de la MDPH du Nord

En savoir plus : le site de la MDPH du Nord.