Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Décès de Michel Legrand : les Cherbourgeois pleurent le compositeur des "Parapluies de Cherbourg"

-
Par , France Bleu Cotentin

Michel Legrand est décédé cette nuit à Paris, à l'âge de 86 ans. Le musicien français a composé, entre autres, la musique du film "Les parapluies de Cherbourg". Les habitants de la ville se souviennent.

La ville de Cherbourg est devenue célèbre dans le monde entier grâce au film
La ville de Cherbourg est devenue célèbre dans le monde entier grâce au film © Radio France - Clément Conte

Cherbourg, France

A Cherbourg, les parapluies flottent toujours sur quelques balcons du centre-ville. Le film de Jacques Demy, tourné dans la ville et sorti en 1964, a marqué toute une génération. Les "Parapluies de Cherbourg" ont propulsé la ville vers une célébrité inattendue et la musique de Michel Legrand, décédé dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 janvier, n'y est pas étrangère. "C'est vrai que ça a fait venir beaucoup de monde, se souvient Henriette. Je suis très triste aujourd'hui, encore un grand artiste qui s'en va."

Michel, lui, se souvient du tournage de ce film dans sa ville : "Je rentrais du service militaire. Je me rappelle de Catherine Deneuve. Et la musique.... C'était de la grande musique, pas comme aujourd'hui !" Les notes de Michel Legrand résonnent encore dans les têtes de quelques Cherbourgeois qui n'hésitent pas à reprendre quelques-uns des plus grands airs de l'artiste : " J'adorais sa musique et sa voix et je retiens deux films : "Les demoiselles de Rochefort" et "Les parapluies de Cherbourg", glisse Nicole.   

Il faut dire que le tournage du film a duré plusieurs mois à Cherbourg, à la fin de l'été 1963. Et toute la ville participait : "Les Cherbourgeois se sont investis dans cette production, confirme Claire Yvon, guide-conférencière à l'Office de tourisme. Par exemple, pour la scène du carnaval, ils ont acheté des costumes pour le défilé. Beaucoup de gens ont participé activement à ce film à l'époque."