Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Déchets : le Préfet de Moselle exige un retour à l'équilibre du Sydeme, des hausses de tarif en perspective

-
Par , , France Bleu Lorraine Nord

Le Préfet demande de nouveaux efforts au Syndicat de retraitement des déchets de Moselle-Est, toujours en déficit: une contribution supplémentaire des intercommunalités d'ici décembre. Pour l'an prochain, des hausses de tarifs pour les habitants sont en projet. Des collectivités sont en colère.

L'usine de méthanisation du Sydeme à Forbach
L'usine de méthanisation du Sydeme à Forbach © Maxppp - Philippe Riedinger

Moselle, France

Peut mieux faire ! Le préfet de Moselle demande un effort supplémentaire au Sydeme, le syndicat de retraitement des déchets de Moselle-Est. Le représentant de l'Etat n'est toujours pas satisfait des comptes de la structure qui couvre près de 300 communes, il exige une augmentation des tarifs pour combler le déficit. Le Sydeme est dans le rouge et tente de remonter la pente. De 12 millions d'euros de dettes en 2015, il est passé à 2,6 millions de déficit cette année. Mais il y a 2 ans, des habitants en colère contre l'augmentation des taxes ont manifesté à Forbach et Boulay. 

Aujourd'hui, des collectivités grincent des dents devant les nouveaux efforts réclamés. Pour le Préfet, la priorité c'est le retour à l'équilibre. Cette année, Didier Martin demande aux 14 intercommunalités membres du Sydeme de verser 3,5 euros supplémentaires par habitants d'ici décembre. C'est beaucoup mais c'est moitié moins que ce que préconisait la chambre régionale des comptes explique le Préfet : "La Chambre régionale des Comptes m'avez suggéré de portée de 4,50 € à 11,50 € la contribution par habitant versée par les intercommunalités et pour étaler la charge sur 2 ans, j'ai choisi pour 2018 de porter cette contribution à 8 € par habitant, une mesure moins douloureuse que s'il avait fallu passer cette années de 4,50 € à 11,50 €".

Le Préfet de Moselle Didier Martin

1,75% de hausse de tarif par habitant l'an prochain, c'est assez limité - le Président du Sydeme

L'an prochain, il faudra aussi revoir complètement la grille des tarifs, assez obsolète et complexe selon le Préfet. Le président du Sydeme, Serge Starck, va donc proposer une augmentation de 1,75% par habitant, un moindre mal dit-il :  "1,75%, ça correspond à 1,5 € sur 100 €, c'est somme toute assez limité". 

Devant cette très mauvaise gestion, le directeur général doit être licencié - Pierre Lang, maire de Freyming-Merlerbach

Mais des collectivités ne veulent pas assumer seules la gestion du Sydeme, jugée peu rigoureuse par la Chambre régionale des Comptes. Le président de la communauté de communes de Freyming Merlebach, Pierre Lang, exige en contrepartie la démission du directeur général : "Nous exigerons quand même que cela ne se passe pas comme toutes les autres fois depuis quelques années. Devant l'ensemble de cette très mauvaise gestion, Monsieur Winkelmuller doit être licencié pour faute grave". 

Pierre Lang, président de la communauté de communes de Freyming-Merlebach

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu