Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le centre d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure dans la Meuse

Déchets nucléaires : débat public en Lorraine sans les opposants classiques

La Commission du débat organise une réunion publique ce jeudi 20 juin à Bar-le-Duc (Meuse) sur les "alternatives au stockage géologique". Les associations militantes et les riverains ont majoritairement décidé de boycotter ce rendez-vous.

Une galerie du centre CIGEO pour le futur enfouissement des déchets radioactifs à Bure (Meuse). Photo prise en février 2016.
Une galerie du centre CIGEO pour le futur enfouissement des déchets radioactifs à Bure (Meuse). Photo prise en février 2016. © Radio France - Angeline Demuynck

Lorraine, France

Déchets radioactifs : quelles alternatives au stockage géologique ? C'est le sujet du débat, ce jeudi 20 juin, à 18h30, à Bar-le-Duc (Meuse), au gymnase de la Côte Sainte-Catherine. 

Événement piloté par la Commission particulière du débat public dédiée au Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR), présidée par Isabelle Harel-Dutirou, invitée de France Bleu Sud Lorraine, ce jeudi matin.

Des rapports d'expertise et la voix du Prix Nobel de Physique, Gérard Mourou, ont récemment relancé l'idée de stocker en surface les futurs déchets radioactifs. Le démantèlement des vieilles centrales nucléaires et la probable augmentation des matières à gérer remettront-elles en cause l'hypothèse initiale d'un stockage souterrain (projet Cigéo) ? 

Débat "inutile", selon des riverains des sites de l'ANDRA

Ce débat est présenté par la présidente de la Commission comme une "occasion unique" de s'exprimer librement sur des "sujets extrêmement importants" , à l'heure où "les besoins futurs sont certains".  

La Commission a pour rôle d'expliquer les données techniques et juridiques du problème, de recueillir tous les avis, et de rendre transparents tous les débats qu'elle organise. Les synthèses des réunions seront livrées au gouvernement.

Si le débat est ouvert à tous les citoyens, les associations militantes engagées contre les projets de l'ANDRA et les riverains de Cigéo ont décidé de ne pas participer à cette réunion lorraine. 

Ce rendez-vous serait "inutile" dans la mesure où "l'alternative existe déjà", explique Jean-François Bodenreider, porte-parole de l'association Habitants Vigilants, lancée il y a dix ans en Haute-Marne.

Jean-François Bodenreider, porte-parole de l'association Habitants Vigilants de Gondrecourt-le-Château