Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Déclaration de chômage partiel : des bugs sur les sites Pajemploi et Cesu

Par

Depuis le lundi 30 mars, si vous avez une nounou, une assistante maternelle ou une femme de ménage, vous pouvez faire une déclaration de chômage partiel pour votre employé. Mais soyez patients car les sites Pajemploi et Cesu sont surchargés et certaines demandes sont rejetées.

Si vous avez une nounou, une assistante maternelle ou une aide ménagère, peut être avez-vous activé depuis le 30 mars le dispositif de chômage partiel. Si vous avez une nounou, une assistante maternelle ou une aide ménagère, peut être avez-vous activé depuis le 30 mars le dispositif de chômage partiel.
Si vous avez une nounou, une assistante maternelle ou une aide ménagère, peut être avez-vous activé depuis le 30 mars le dispositif de chômage partiel. © Maxppp - NICOLAS BARREAU

Si vous êtes particulier-employeur vous pouvez faire une déclaration de chômage partiel pour votre employé depuis le 30 mars. Un dispositif qui a multiplié les refus dans un premier temps. Plusieurs milliers de demandes de remboursement exceptionnel ont été rejetées.

Publicité
Logo France Bleu

Une mauvaise compréhension du dispositif 

Ce dispositif mis en place dans l’urgence permet à l’employeur de verser une indemnité, à son salarié : 80% des heures non travaillées. Environ un tiers ont essuyé un refus sur le site de Pajemploi, c’est 10% pour le Cesu. En cause, une mauvaise compréhension du dispositif : des erreurs de saisie dans le formulaire ou encore des calculs erronés des heures non travaillées selon le service communication de l'URSAFF. 

En cas de refus, il faut envoyer une nouvelle demande 

En cas de refus, il faut envoyer par email une nouvelle demande. Au 14 avril, 640.000 utilisateurs du Cesu et de Pajemploi ont fait une demande de remboursement. Le dispositif est reconduit pour le mois d’avril. 

La durée de traitement varie entre 2 et 5 jours, il faut attendre 15 jours pour encaisser le remboursement sur son compte bancaire.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu