Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : à Fors, des couturières bénévoles fabriquent des masques en tissu pour les habitants

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu La Rochelle

Se procurer un masque, c'est la mission de beaucoup alors que le déconfinement se prépare. A Fors, dans les Deux-Sèvres, huit couturières font tourner leurs machines pour coudre des masques à destination des habitants.

Océane, 20 ans, a réalisé 90 masques en quatre jours
Océane, 20 ans, a réalisé 90 masques en quatre jours © Radio France - Noémie Guillotin

A Fors, commune de 1800 habitants dans les Deux-Sèvres, elles sont huit à coudre des masques bénévolement en vue du déconfinement. Des masques qui seront obligatoires dans les transports publics, pour les collégiens a annoncé Edouard Philippe ce mardi devant l'Assemblée nationale. "Préférable", dans "de nombreuses circonstances" a également déclaré le Premier ministre.

J'apporte un peu ma pierre à l'édifice

Océane, 20 ans, a installé sa machine à coudre dans le salon de la maison familiale. Elle n'est pas couturière de métier mais animatrice en centre de loisirs. "J'apporte un peu ma pierre à l'édifice. Bon ce n'est pas grand chose comparé aux soignants, aux personnes qui travaillent dans les hôpitaux, les pharmacies, les supermarchés... On les remercie comme on peut, avec un peu d'aide". Il lui faut ne vingtaine de minutes pour un masque. Océane en a cousu 90 en quatre jours. Des masques sur le modèle Afnor.

On rend service, ça protège les gens. Et puis ça m'occupe

Chez Odile aussi la machine tourne beaucoup en ce moment. "On rend service, ça protège les gens. Et puis ça m'occupe", sourit cette couturière à la retraite. La commune a fourni tissus, élastiques. 

Odile, couturière professionnelle à la retraite fait partie des bénévoles
Odile, couturière professionnelle à la retraite fait partie des bénévoles © Radio France - Noémie Guillotin

Ces masques sont ensuite regroupés à la mairie. L'objectif est d'en distribuer un à chaque habitant, "sachant qu'il y en a déjà beaucoup qui ont fabriqué leur propre masque", fait remarquer Dominique Pougnard, maire de Fors. La distribution doit se faire la semaine du 4 mai. "On a demandé aux gens de se pré-inscrire par mail ou téléphone, on les enregistre, on mettra les masques dans une pochette et on les distribuera dans les boîtes aux lettres".

En parallèle, des masques chirurgicaux ont été commandés pour les services de la municipalité. La commune en a actuellement 200, d'autres sont en attente de livraison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess