Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement au Pays basque : les masques en production, les municipalités en ordre de marche

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le 11 mai ne sera pas synonyme d’un retour à la normale. Dans le cadre du plan de déconfinement, le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun, dans les établissements scolaires notamment. Au Pays basque 650.000 masques, voire plus selon les communes, vont être livrés.

Les masques arrivent au pays basque
Les masques arrivent au pays basque © Radio France - Muriel Vitel

La Communauté d'agglomération Pays Basque a commandé 650.000 masques pour équiper l’ensemble de la population lors de la sortie du confinement qui devrait se tenir ce lundi 11 mai. Une commande réalisée en partenariat avec le département des Pyrénées-Atlantiques à une entreprise située à Morlaàs. 

650.000 masques en tissu, coton bio et lavables aux normes Afnor. 200.000 masques chirurgicaux pour les communes, déjà livrés, et 40.000 masques FFP2 pour le personnel soignant. 

Ainsi, avec ce quota de 650.000 masques, chaque habitant du territoire sera doté de deux masques. Ils sont en production. “Ils seront livrés à partir du début de déconfinement” soit à partir du 11 mai, assure le Président de la Communauté Pays Basque, Jean-René Etchegaray. Des dotations qui seront ensuite redistribuées aux 158 communes du Pays Basque. Charge aux communes ensuite de s’organiser pour la distribution.  

Le montant de la commande des 650.000 masques s’élève à 1,7 millions d’euros. Mais “ces masques seront distribués gratuitement à la population” insiste encore Jean-René Etchegaray. 

Des masques en plus à Bayonne 

L’édile de Bayonne qui a commandé également, en préparation du déconfinement progressif, quelques 53.000 masques en plus, en tissu, homologués, dont la confection est toujours en cours. Elle a été confiée à la société bayonnaise “le Béret Français”.  

Une première dotation de 5000 masques doit être distribuée gratuitement là encore, dès ce mardi 5 mai, par portage à domicile. Le reste va suivre de manière à ce tous les Bayonnais disposent d’un masque avant le lundi 11 mai. Ce sont des agents de la ville qui vont se présenter aux domiciles des administrés afin de leurs remettre les masques. En cas d’absence, ils seront mis dans la boîte à lettres, soit à disposition dans des lieux de la ville, à la salle Albizia pour la rive droite, et au foyer Jaureguiberry pour la rive gauche. 

Les habitants bayonnais disposeront donc, chacun, de trois masques : deux émanant de l’agglomération et un de la ville.     

Les masques et les enfants à Bayonne

Selon le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray, “il y aura du côté des services d’enseignements, des dispositions qui seront prises pour que les enfants puissent être dotés en masques”. Et le maire d’insister : “Autrement dit, soit les enfants seraient déjà dotés, en ayant reçu un masque au domicile de leurs parents, si ce ne devait pas être le cas, ils auraient au sein de leur établissement scolaire une réponse. La plupart des enfants, doivent être dotés d’un masque.” 

Bayonne n’est la seule commune à avoir prévu “un peu plus large”. En plus des commandes passées à l’agglomération, Biarritz, a commandé quelques 30.000 masques supplémentaires en tissu pour la population. Ces masques venant compléter les 22.000 masques chirurgicaux dont la commune dispose déjà et qui sont à la disposition des personnes plus exposées. Quant à la distribution, elle est encore à l’étude assure la municipalité. 

Hendaye s'est doté de plus de masques  

Une première dotation de 17.000 masques pour la population hendayaise. “Nous avons recours aussi à des couturières, des volontaires, depuis un mois” explique le maire Kotte Ecenarro, et à “des artisans et commerçants locaux, d’Ascain de Coarraze, pour lesquels nous avons lancé des productions pour des masques tout public et à vocation professionnelle également.” Et le maire d’Hendaye d’ajouter, “pour être en règle, tous les masques répondent aux normes Afnor avec une notice jointe et en trois langues [français, basque et espagnol]."

Quant à la dotation qui leur sera attribuée de l’agglomération, la distribution est programmée pour le samedi 16 mai à Hendaye. Les écoles qui servent aussi de bureaux électoraux vont ouvrir, pour l’occasion, pour la distribution. Et le maire d’Hendaye de préciser encore qu’une "réserve civile citoyenne composée de 240 bénévoles va donner un coup de main pour distribuer les masques”. Le Centre d’accueil de l’Autoport d’Hendaye sera aussi réquisitionné. 

Anglet, pour sa part attend 40.000 masques, soit un masque par habitant, ils font partis de la commande groupée de la Communauté d'agglomération Pays Basque. Ils sont attendus et les modalités de distribution seront dévoilées ces prochaines heures. La municipalité qui souhaite que ses administrés disposent gratuitement chacun d’un masque avant le 11 mai. 

Quant à Saint-Jean-de-Luz, tout comme Anglet, la municipalité attend de recevoir ses masques, commandés auprès de la Communauté d'agglomération. Pour les modalités de distribution, “un point de regroupement pour la population avec vérification de la domiciliation est à l’étude” précise-t-on au service communication de la municipalité. La date de distribution n’est pas encore fixée.  

Et pour les Luziens et Luziennes fragiles ou isolées, “il y aura un système de portage”. La ville qui par ailleurs a déjà fourni à ses agents municipaux 1.500 masques qui ont été fabriqués bénévolement au lycée professionnel Ramiro Arrué.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess