Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : "Cette crise est loin d'être passée" prévient le Préfet de la Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Invité sur France Bleu Lorraine à détailler les mesures en vigueur en ce premier jour de déconfinement, le Préfet de la Moselle a salué le "civisme" des mosellans dans cette crise sanitaire et prévient contre tout "relâchement".

Didier Martin, Préfet de la Moselle
Didier Martin, Préfet de la Moselle © Radio France - Olivia Chandioux

Au premier jour du lent processus de déconfinement qu'entament la Moselle et le reste de la France ce lundi 11 mai, le Préfet du département Didier Martin est venu sur France Bleu Lorraine dialoguer et répondre aux questions des auditeurs sur les nouvelles mesures en vigueur. 

Le confinement en Moselle 

Selon Didier Martin, les mosellans et mosellanes ont fait preuve de “civisme et de responsabilité” en respectant globalement bien les mesures de confinement. Le Préfet n’avance pas de chiffre précis sur le nombre de verbalisations, mais cite pour preuve le résultat attendu du confinement qui a “cassé le rythme de progression de la maladie tel qu’il était au mois de mars”. Il convient toutefois que le dispositif avait atteint ses limites en terme de conséquences “psychologiques, sociales, scolaires et économiques.”

Le déconfinement 

Si la Moselle est toujours classée rouge sur la carte du Covid-19, les mesures de déconfinement sont les mêmes que dans les départements classés verts, à l’exception de la fermeture maintenue des collèges et des parcs et jardins. 

“Nous changeons de phase, explique Didier Martin, une première étape démarre aujourd’hui, il y en aura une autre le 2 juin.” Le Préfet de la Moselle défend une “démarche progressive” et des “assouplissements qui interviendront au fur et à mesure que la maladie recule. Cette crise sanitaire est loin d’être passée, aucun relâchement de devra être constaté et les gestes barrières qu’on appris et qui seront encore plus nécessaires” prévient-il. 

La réouverture des écoles 

Didier Martin a tenu à saluer l’engagement des personnels de l’Education Nationale et des élus pour permettre la réouverture d’un maximum d’écoles dans le département, notamment dans les grandes villes comme Metz, Forbach, Sarreguemines, Sarrebourg ou Thionville. “Pas loin de la moitié des écoles de Moselle” vont rouvrir progressivement cette semaine, en attendant que d’autres suivent. “Certains maires veulent se donner quelques jours supplémentaires pour réfléchir au protocole sanitaire” précise-t-il. Malgré tout, de nombreuses communes (Hayange, Florange, Amnéville, Saint-Avold…) ont d’ores et déjà fait savoir qu’elle ne rouvriront pas leurs écoles avant septembre. “Je constate et je regrette que certains maire ont fait savoir leur décision avant même de prendre connaissance du protocole sanitaire” pointe Didier Martin qui évoque des "positions de principe, de doctrine, de politique. Des enfants et des parents auraient aimé voir les écoles recommencer à fonctionner. Pour ma part je privilégie le dialogue et l’accompagnement."

Les centres commerciaux

Si l’ensembles des commerces peuvent à nouveau lever le rideau ce lundi, un doute subsistait sur la réouverture des grands centres commerciaux de Moselle. Le gouvernement a en effet mis une limite d’autorisation pour les ensembles de plus de 40.000 m2. Didier Martin a levé ce doute ce matin pour Waves dans l’agglomération messine, Géric à Thionville et Bes’t à Farebersviller. “Les grands centres commerciaux de notre département peuvent rouvrir, il n’y a pas d’objection de ma part.”

Concernant le respect des gestes barrières dans les magasins et boutiques, “les meilleurs contrôles sont ceux que les clients eux même vont réaliser” assure le Préfet. “C’est l’esprit de responsabilité de chacun qui est mobilisé dans la mise en oeuvre des mesures sanitaire.” Y aura t-il des contrôles ? “On ne pas mettre de force de l’ordre derrière chaque commerce mais il y aura un suivi attentif de manière aléatoire.”

Les tests de dépistage

Didier Martin rappelle le triptyque “dépister, tracer et isoler” précisant que la Moselle compte “plus d’une trentaine de laboratoires de biologie” pour des tests accessibles à toutes les personnes qui en ont besoin : pour les malades prioritairement et les personnes contacts. “Il s’agit, “d’identifier le plus tôt possible les chaînes de contamination.”

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu