Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement - Comme sur le littoral, les "plages" de St-Pardoux et Vassivière devront attendre pour rouvrir

Beaucoup de choses vont rouvrir lundi avec le déconfinement. Mais les Lacs de Saint-Pardoux (87) et de Vassivière (87 et 23), deux grands lieux de loisirs en Limousin devront attendre. Ils sont considérés comme des "plages" identiques au littoral ! Leur réouverture obéira donc aux mêmes règles.

Le lac de Vassivière (photo été 2019)
Le lac de Vassivière (photo été 2019) © Radio France - Camille André

Le début du déconfinement, ce lundi 11 mai, marquera la réouverture des commerces (sous conditions), des écoles (partiellement), mais aussi des parcs et jardins du Limousin, où il faudra tout de même respecter les mesures de distanciation sociale pour évoluer, sachant que tout rassemblement reste interdit. A Limoges, les bords de Vienne rouvriront aussi à la balade, dans les mêmes conditions. En revanche, ce n'est pas gagné pour les grands lacs du Limousin, Saint-Pardoux et Vassivière, deux grands lieux de baignade et de bronzette fermés depuis près de deux mois. Ils sont en effet considérés comme des "plages" identiques à celles du littoral ! Leur réouverture obéira donc aux mêmes règles.

4 communes et 2 départements doivent être d'accord

Et la règle générale, c'est que ces lieux doivent rester fermés jusqu'à début juin. Théoriquement. Car une ouverture anticipée en mai est toutefois possible, sur demande expresse du Maire de la commune, et après autorisation du Préfet. Pour Saint-Pardoux, en Haute-Vienne, si le Maire le souhaite, cela pourrait aller vite. En revanche, pour le lac de Vassivière, ce sera une toute autre histoire. "On a la subtilité d'être à cheval sur quatre communes et deux départements", explique le Préfet de Haute-Vienne, Seymour Morsy. "Donc, je ne déciderai rien qui ne soit pas en phase avec ce que décidera ma collègue Préfète de la Creuse" dit-il, rappelant que ce sont bien les Maires qui doivent solliciter une demande de réouverture anticipée

On ne va pas avoir un département qui dit oui et un département qui dit non

"Et c'est ensuite que nous analyserons l'accord, que nous donnerons ou que nous ne donnerons pas" complète Seymour Morsy, "mais on ne va pas avoir un département qui dit oui et un département qui dit non, car à ce moment là, on aurait à gérer l'afflux de l'un ou de l'autre". 

Le temps que les quatre Maires des communes concernées se mettent d'accord, fassent une demande en bonne et due forme aux deux Préfectures qui devront ensuite valider les dossiers, cela prendra, au mieux, quelques jours. Il ne faut de toute façon pas compter sur une réouverture avant le week-end prochain, celui des 16 et 17 mai. Si par ailleurs toutes les conditions de sécurité sanitaires sont réunies.

En Creuse, accès partiel à l'etang de Courtille, l'étang des Landes reste interdit

En Creuse, à partir de lundi tous les habitants de Guéret et de son agglomération vont pouvoir profiter à nouveau de l’étang de Courtille.

Attention les accès à cette base de loisirs seront toutefois limités. "On pourra de nouveau faire son jogging sur le sentier qui fait le tour du lac, explique le maire Michel Vergnier,  mais  les plages restent interdites pour éviter les rassemblements de plus de 10 personnes."

"Les jeux pour les enfants resteront fermés, car on ne peut pas les désinfecter après chaque usage. Par ailleurs, l’accès au site ne sera autorisé que de 6 heures à 22 heures, il n'est pas question d'y venir faire la fête en soirée. La police nationale veillera à cet arrêté."

Dans l'est de la Creuse, on ira pas se dégourdir tout de suite les jambes dans la réserve naturelle de l'étang des Landes. Ce site d'observation des oiseaux reste interdit aux promeneurs au moins jusqu'à la fin mai, explique le Conseil Départemental.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu