Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement dans le Morbihan : le préfet salue l'attitude des Bretons sur la route et en mer

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le pont de l'Ascension inquiétait les autorités avec son cortège de déplacements et de rassemblements. Mais que ce soit en mer ou sur la route, les règles sanitaires sont respectées dans le Morbihan. C'est un peu plus compliqué sur les plages.

Le préfet du Morbihan Patrice Faure lors d'un point presse sur le coronavirus.
Le préfet du Morbihan Patrice Faure lors d'un point presse sur le coronavirus. © Radio France - Benjamin Fontaine

"On ne va pas se mentir, rien n'est parfait". Patrice Faure revient sur les fermetures de plages cette semaine dans le Morbihan. Les maires de 5 communes (Erdeven, Billiers, la Trinité-sur-Mer, Saint-Philibert et Damgan) ont décidé de refermer leurs plages quelques jours après le déconfinement face aux mauvais comportements.

Mais la situation s'améliore : "Je pense que les gens ont compris qu'ils se mettaient en danger et mettaient en danger les autres". Le préfet pointe la responsabilité des maires : "Je suis le plus mal placé depuis la préfecture pour ouvrir ou fermer une plage. Les maires connaissent leurs plages, leur population autochtone ou ceux qui viennent en visite".

Aucune infraction constatée sur la route ou en mer

Plusieurs très bons points sont à noter cependant : la limite des 100 km et les règles de plaisance sont particulièrement bien respectées. Aucun infraction n'a été relevée sur la route ou en mer ce jeudi alors que des contrôles renforcés sont en place : "Il y a la menace d'être pris sur les routes ou les péages (...) En mer, les gens prennent beaucoup de précaution, on assiste à une grande prudence et un grand respect".

La maladie semble diminuer

Satisfecit aussi au regard de l'amélioration de la situation sanitaire dans le département qui avait concentré les premiers clusters de France : "En tant que gestionnaire de crise, je constate que nous sommes sur un plateau depuis longtemps. Nous avons été le troisième département de France touché. Aujourd'hui, on peut considérer que la maladie n'évolue pas et semble diminuer, au regard des lits en réanimation. Le gouvernement s'est engagé à multiplier les tests".

Des tests sérologiques dont 23 modèles viennent d'être homologués et qui seront remboursés sur ordonnance par la sécurité sociale à partir de la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu