Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : dès lundi, un chèque de 50 euros pour faire réparer son vélo

A partir de lundi, pour éviter les bouchons, ceux qui veulent prendre leur vélo pour retourner au travail peuvent bénéficier d'un chèque de 50 euros pour le faire réparer précise la vice-présidente de la Fédération des usagers de la bicyclette, Annie-Claude Thiolat.

Partout en France, des pistes cyclables provisoires sont en cours d'installation pour le déconfinement.
Partout en France, des pistes cyclables provisoires sont en cours d'installation pour le déconfinement. © Maxppp - Julien Mattia

Tous à vélo lundi 11 mai, pour le déconfinement ! Afin d'éviter les bouchons et la promiscuité dans les transports en commun, le gouvernement a débloqué un plan de 20 millions d'euros pour favoriser l'usage de la bicyclette et continuer de lutter contre l'épidémie de coronavirus. En s'inscrivant sur la plateforme Coupdepoucevélo.fr, chaque usager recevra par un SMS un code pour bénéficier de 50 euros et faire réparer son deux roues chez un réparateur agréé. 

Les villes peuvent également solliciter des fonds pour l'aménagement de pistes cyclables provisoires, même s'il reste beaucoup à faire souligne Annie-Claude Thiolat, la vice-présidente de la Fédération des usagers de la bicyclette, jointe par France Bleu jeudi 7 mai. 

Eviter un retour massif des voitures en ville

"La crainte de notre association, c'est le retour massif des voitures en ville", précise Annie-Claude Thiolat, puisque les transports en commun fonctionneront en mode dégradé, 75% de la circulation normale à Nantes, 80% au Mans et la plupart des bus à Laval, même si certains horaires ne seront pas assurés et en limitant au maximum la proximité des passagers. Le recours au vélo permettrait de fluidifier la circulation en ville.

Un Français sur deux a déjà un vélo

"Il y a un petit peu moins de 30 millions de vélo en France, un Français sur deux a un vélo, souligne Annie Claude Thiolat. Mais surtout 300.000 minimum qui sont dans un garage, dans un cave et qui ne sont pas utilisés. C'est le premier point sur lequel on veut travailler". 

Avec ce chèque permettant 50 euros de réparation, "le but c'est de les remettre en circulation, si tout le monde se servait de son vélo, on aurait une très large réponse". 

Des garages en ville et dans les entreprises

Le plan vélo doit permettre aux villes de prêter et ou d'installer des garages mobiles pour que les salariés puissent garer leurs vélo. "Ces aménagements seront pris en charge à 60%, explique celle qui préside aussi Place au vélo à Nantes. On peut les installer tout de suite et les déplacer si le positionnement ne convient pas". 

La course à la montre pour installer des pistes cyclables provisoires

"C'est partout la course contre la montre, pour plusieurs raisons. Déjà les collectivités travaillent en mode dégradé, avec moins de personnels, et il faut gérer l'organisation des marchés et la préparation des écoles désormais. Et puis on se heurte partout dans les villes de notre région au manque de matériel : manque de séparateurs, manque de barrières" explique la vice-présidente de la FUB.

Mais certains axes provisoires sont déjà installés, vers des sites stratégiques comme les hôpitaux, par exemple. "Notre réflexion s'est portée sur les accès aux centres hospitaliers en priorité puisque les soignants ont utilisé les vélos pour se rendre au travail dès le début du confinement". Un début timide au Mans et six pistes provisoires mises en place à Nantes. 

Comment profiter du Coup de pouce vélo de 50 euros ? Découvrez notre guide.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu