Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Déconfinement en Bretagne : le point sur les mesures mises en place

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel
Bretagne, France

Le déconfinement débutera donc le 11 mai prochain. Éducation, masques, commerces et transports : France Bleu fait le point sur les mesures mises en place en Bretagne.

Les écoles maternelles et élémentaires vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir du 11 mai.
Les écoles maternelles et élémentaires vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir du 11 mai. © Maxppp - Sebastien JARRY

Aura-t-on tous des masques ? Comment pourra-t-on se déplacer ? De nombreuses questions se posent à l'approche du déconfinement, prévu à partir du 11 mai prochain. France Bleu fait donc le point sur ce que l'on sait, et ce qui reste en suspens, en Bretagne.

Masques

En Bretagne, de très nombreuses villes ont décidé de distribuer des masques à leurs habitants. C'est le cas à Rennes où chaque habitant, âgé de plus de trois ans, pourra bénéficier d'un masque en tissu lavable gratuit. La distribution sera organisée entre le vendredi 8 et le dimanche 17 mai, dans quinze gymnases municipaux par des agents volontaires.

L'agglomération de Quimper a elle aussi prévu d'équiper ses habitants d'un masque : 100.000 ont été commandés. Mais ils ne devraient pas être livrés avant le 18 mai. Ils seront ensuite distribués sur la base des listes électorales, par bureaux de vote.

A Brest, les masques seront distribués en deux temps. Tout d'abord, du 11 mai au début du mois de juin, 40.000 masques seront fournis prioritairement aux populations les plus vulnérables (personnes âgées, précaires, isolées). Puis à partir de début juin, la distribution concernera le reste de la population, à raison de deux masques par habitant.

A Saint-Malo, la Ville a prévu de fournir à ses habitants 55.000 masques qu'elle a commencé à distribuer gratuitement depuis lundi dernier, le 4 mai. Un drive est mis en place sur quatre sites. La Ville de Saint-Brieuc a elle aussi commandé 50.000 masques et va équiper chacun de ses habitants.

A Vannes, la Ville a commandé 60.000 masques en tissu, lavables 50 fois, réutilisables. Chaque habitant va recevoir dans sa boite aux lettres un courrier accompagné d’un masque, et d’un bon de retrait de masque(s) supplémentaire(s) pour les familles. Ce bon va permettre de venir retirer en complément un masque pour chaque autre personne du foyer.

De son côté, le Crous de Rennes-Bretagne a mobilisé son personnel pour fabriquer des masques en tissu. 2.000 de ces masques sont distribués cette semaine.

Transports 

Les transports en commun vont devoir s'adapter le 11 mai en vue de la hausse attendue du nombre de passagers et du respect essentiel des gestes barrières et de la distanciation sociale. A Brest, l'offre va être relevée à 70% du réseau habituel, entre 5 heures et 22 heures, aux horaires des vacances scolaires. Mais attention, bus et trams ne seront qu'à 30% de leur capacité habituelle. 

A Quimper, la reprise se fera en deux phases. A partir du 11 mai, les lignes régulières urbaines circuleront normalement. L'offre sur les lignes suburbaines (L10 à L17) sera elle identique à celle proposée pendant les vacances. Ensuite, à compter du 18 mai, toutes les lignes du réseau QUB fonctionneront selon l'offre de période scolaire classique. 

A Rennes, à partir de lundi, le réseau de transport en commun va augmenter la cadence de son réseau. 80% des bus circuleront de 5h30 à 21h30, le métro lui fonctionnera normalement de 5h30 à 0h30. Dans les rames, il faudra laisser un siège vide entre deux voyageurs et une distance d'un mètre, comme sur les quais.

A Lorient, dès lundi, l’offre de service du réseau de transport CTRL sera rétablie aux deux tiers. Toutes les lignes régulières (bus et bateaux) reprendront leur service jusqu’à 20h30. Le service Transport à la Demande pour le personnel soignant est maintenu. Concernant le transport des personnes à mobilité réduite, il sera limité à une personne par véhicule et une priorité sera accordée aux salariés et aux déplacements contraints notamment médicaux.

En Bretagne, seulement 50% à 60% des TER circuleront dès la semaine prochaine, priorité étant donnée aux lignes empruntées pour des trajets domicile/travail. A bord, le masque sera obligatoire. En revanche, il ne sera pas nécessaire de réserver son billet de TER. Concernant les TGV, à partir du lundi 11 mai, la circulation reprendra progressivement.

Concernant le transport scolaire, le trafic reprend ce lundi. Le port du masque sera obligatoire. Dans les cars, la capacité d'accueil des voyageurs sera d'une vingtaine de places, contre 50 actuellement. La distanciation sociale sera respectée. Du coté des "Lignes routières interurbaines et scolaires", le BreizhGo impose un quota de 25 passagers maximum par car.

Pour inciter leurs habitants à prendre leur vélo, les villes s'organisent. Des pistes cyclables temporaires sont aménagées à Brest et à Rennes.

Établissements scolaires

Concernant les écoles bretonnes, les enseignants effectueront leur pré-rentrée le 11 mai. Le lendemain, seuls les élèves de grande section, CP et CM2 rentreront en classe, sur la base du volontariat. Ensuite, les élèves de petite, moyenne section, les CE1, CE2 et CM1 reviendront à l'école le jeudi 14 mai. Un calendrier qui pourra être adapté localement. Les enfants seront 15 maximum par classe en école élémentaire, pas plus de 10 en école maternelle. Lorsque ces seuils ne pourront pas être respectés, il y aura une alternance entre jours de classe et jours de travail à la maison.

A Brest, les grandes sections, CP et CM2 pourront rentrer en classe dès le 13 mai. A partir du 14 mai, les autres niveaux pourront être accueillis dans les écoles à certaines conditions. Dans les crèches, en raison des jauges restreintes, seule 50% à 60% de l'accueil pourra être assuré. 

A Rennes, la rentrée des élèves de Rennes se fera progressivement. Apartir du 14 mai, pourront venir en classe les élèves de grande section de maternelle, CP et CM2. Dès le 18 mai, ce sera les CE1, CE2 et CM1. Et enfin, les enfants de petite et moyenne section reviendront en classe à partir du 25 mai. La cantine sera obligatoire, les repas seront gratuits jusqu'au 2 juin.

Certaines communes ont déjà fait part de l'impossibilité de rouvrir leur école dès le 12 mai. C'est le cas notamment de Rosporden où la rentrée n'aura pas lieu pour les maternelles et est incertaine pour les élèves en élémentaire. D'autres élus d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan envisagent de reporter la rentrée au jeudi 14 mai voire au lundi 18. 

Ensuite, si les départements bretons restent en vert sur la fameuse carte du déconfinement, les collèges pourront rouvrir à partir du 18 mai, en priorité pour les élèves de 6e et 5e. Fin mai, le gouvernement décidera si les lycées peuvent à nouveau accueillir des jeunes début juin. 

Les universités elles sont fermées jusqu'en septembre. La fac de Rennes 1 a mis en place la "télé-surveillance" lors des examens de fin d'année. Un système inédit qui crée le débat autour de la sécurité des données personnelles.

Commerces

Lors de son discours à l'Assemblée Nationale le 28 avril dernier, le Premier ministre a annoncé que les commerces pourraient rouvrir le 11 mai, sauf les cafés et restaurants. Les marchés alimentaires pourront également accueillir du public, sauf exceptions. En Bretagne, plusieurs communes ont déjà obtenu une dérogation pour organiser leur(s) marché(s), notamment Quimper et Bruz.

Concernant les grands centres commerciaux de plus de 40.000 mètres carrés, comme le centre Alma à Rennes, ils pourront rouvrir leurs portes, a annoncé ce jeudi Édouard Philippe.

Plages 

Le ministre de l'Intérieur a annoncé la possibilité de rouvrir les plages, sur décision des préfets après demande des maires. En Bretagne, la préfète de région a annoncé ce vendredi que les plages bretonnes seraient encore fermées "lundi matin". Les dérogations seront soumises à un strict cahier des charges : les élus devront établir des sens d'entrée et de sortie, indiquer la façon dont seront effectués les contrôles. Pour se balader sur la sable, il faudra donc peut-être attendre quelques jours, mercredi ou jeudi prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess