Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement en Dordogne : "le nombre de clients sera régulé" dit le patron de magasins de vêtements

-
Par , France Bleu Périgord

Le 11 mai, tous les commerces pourront rouvrir en vue du déconfinement. Et notamment les magasins de prêt à porter qui vont adopter des mesures d'hygiène fortes. Exemple en Gironde et en Dordogne, avec le gérant de cinq magasins.

Les magasins de vêtements vont pouvoir rouvrir leurs portes ce 11 mai
Les magasins de vêtements vont pouvoir rouvrir leurs portes ce 11 mai © Maxppp - Maxppp

Alors que tous les commerces sauf les bars et restaurants s'organisent en ce moment pour rouvrir à partir du 11 mai, date du début du déconfinement, avec bien sûr de nouvelles contraintes sanitaires, les magasins de vêtements notamment sont en train de se préparer.

Avec des contraintes importantes pour la réouverture : accueillir du public en toute sécurité.

A partir du 11 mai, Pierre Porte par exemple, gérant de cinq magasins de prêt à porter à Périgueux ou encore à Bordeaux (enseignes Jennyfer, Mango...) va pouvoir rouvrir ses portes. Et il a déjà tout réorganisé :

Ecoutez à Pierre Porte patron de magasins de vêtements en Dordogne

"Les mesures concrètes, déjà pour nos collaborateurs, c'est de les équiper avec des masques et du gel hydroalcoolique. Il y en aura aussi à l'entrée du magasin pour les clients. Et un chemin au sol pour que les clients ne se croisent pas. Pour la distanciation sociale, elle sera accentuée au niveau des caisses avec des vitres et du gel en caisse" explique le patron. 

Et puis, la capacité d'accueil du magasin sera forcément limité

Les magasins de la zone du Ponteix vont aussi rouvrir ce 11 mai - archives
Les magasins de la zone du Ponteix vont aussi rouvrir ce 11 mai - archives © Radio France - Naïla Derroisné

"Bien entendu nous aurons un nombre limité de clients, ce sera régulé. Pour Jennyfer, tout essayage de produit en cabine le vêtement sera ensuite mis en quarantaine, désinfecté, et remis ensuite en circulation" explique Pierre Porte.

Le magasin pourra cependant rouvrir, après des semaines de fermeture forcée. 

"Économiquement, c'est une vraie problématique. C'est une perte en terme de chiffre d’affaire et surtout en terme de gestion du stock, car le stock il faut le payer. La trésorerie, bien entendu, il y a un trou. Nous allons le gérer en bon père de famille et nous allons surtout voir sir la consommation repart, tout sera basé là dessus" dit le gérant. Alors pourrait-il éventuellement y avoir des licenciements, à terme ? 

"Pour moi, c'est un vrai combat, je n'en ai jamais fait en 15 ans. Maintenant, je ne peux pas prévoir de ne pas en faire. Tout dépendra de la réouverture. Si nous faisons je dis n'importe quoi -50% de chiffre d'affaire par mois, ce sera un élément à prendre en compte. Maintenant on tente d'être proche des collaborateurs, on va donc tenter de tout faire pour éviter ça" conclue Pierre Porte

Choix de la station

À venir dansDanssecondess