Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement en Dordogne : la mission locale et la maison de l'emploi rouvrent dans le Grand Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Avec le déconfinement, c'est au tour de la maison de l'emploi et de la mission locale de rouvrir ce lundi 18 mai dans le Grand Périgueux. L'occasion de continuer à suivre des jeunes parfois fragilisés par le confinement, ainsi que de reprendre contact avec les migrants

Hussein Khairallah est le président de la Maison de l'Emploi du Grand Périgueux (Dordogne) et de la mission locale
Hussein Khairallah est le président de la Maison de l'Emploi du Grand Périgueux (Dordogne) et de la mission locale © Radio France - Charlotte Jousserand

Ce lundi 18 mai, c’est donc la suite du début du déconfinement. C’est aussi ce matin la réouverture de la mission locale du Grand Périgueux et de la maison de l’emploi.

Après deux mois de télétravail pour les agents, l’accueil au guichet est remis en place… Les rendez-vous physiques sont désormais possibles.

Pendant le confinement, 18 conseillers de la mission locale ont gardé le contact téléphonique auprès de 343 jeunes que ce soit dans le domaine de la santé, de l’accès à l’emploi ou du social.

"Les jeunes de la mission locale que nous accompagnons, de 16 à 25 ans, c'est très important pendant cette période, car on risque d'avoir des jeunes qui tombent dans le décrochage scolaire, dans des difficultés sociales. Le retour à une situation normale à minima c'est un soulagement pour nous et pour ces jeunes" dit Hussein Khairallah. 

"Certains ont pu être confinés dans quelques mètres carrés, et c'était très difficile" témoigne le président délégué de la mission locale et de la maison de l'emploi.

Les migrants un public encore plus fragile

Il a été plus difficile d’assurer les missions de suivi social et linguistique notamment auprès des migrants, l’autre public suivi par la mission locale. Il faut donc rapidement reprendre contact avec ce public estime Hussein Khairallah.

"C'était vraiment une des activités très difficile à maintenir. L'accompagnement des migrants. Un jeune de la mission locale, on peut faire des entretiens par téléphone, faire des formalités administratives, mais pour les migrants ont a plein de partenaires, dans des domaines différents : la langue, le social, le professionnel, et là c'était très difficile de réunir tout le monde" explique le président délégué.

"Et je pense qu'il est plus que jamais tant de se retourner vers cette population fragile, cette période nous oblige à nous retourner plus vers l'humain, j'espère qu'il y aura une prise de conscience collective" dit Hussein Khairallah.

A noter que les locaux de la mission locale et de la maison de l’emploi ont bien sûr été mis aux normes COVID et équipés pour garantir la sécurité sanitaire des visiteurs et des agents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu