Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement en Gironde : Victoria Ninah, une histoire de coeurs

-
Par , France Bleu Gironde

Une fête des mères inoubliable pour une maman de Brazzaville qui va retrouver ce samedi sa petite fille de deux ans et demi après plus de trois mois de séparation. Victoria Ninah, atteinte de pathologies cardiaques, était arrivée en Gironde le 22 février. Mais le confinement a prolongé son séjour.

Le sourire de Victoria Ninah à l'aéroport de Bordeaux Mérignac.
Le sourire de Victoria Ninah à l'aéroport de Bordeaux Mérignac. - @LaChaînedel'espoir

Gwenaël Hollecou se souviendra longtemps de ce bout de chou qui a sauté dans ses bras sans sourciller à l’aéroport de Bordeaux. Pour rejoindre à Gujan Mestras sa deuxième famille.

"Elle n'a pas marqué de temps d'arrêt, d'hésitation. Elle était en confiance totale. Elle n'a pas pleuré. C'en était surprenant."

Les débuts sont marqués par les allers-retours à l’hôpital, avec deux très lourdes opérations suivies de deux semaines en soins intensifs. "La première opération a duré une journée complète. Nous on allait la voir tous les jours mais elle était complètement dans les vapes.

C'était prenant, parfois usant, mais c'est une expérience inoubliable.

La gamine surmonte l'épreuve. Puis arrive le confinement où Victoria Ninah donne un grand coup de pied dans les habitudes  du couple.

"Elle se réveillait sept heures le matin et la pile était déjà en marche. Elle prenait un café au lait avec une tartine de pain et il ne fallait pas traîner! Du coup, on devait manger à 11h30. Après, elle ne voulait pas faire la sieste alors on la prenant avec nous en voiture dans son siège bébé. Deux minutes après elle dormait. C'était prenant, parfois usant, mais c'est une expérience inoubliable."

Victoria Ninah et sa deuxième famille.
Victoria Ninah et sa deuxième famille. - @Lachaînedel'espoir

La petite fille apprend à dessiner, chante "Au clair de la lune" partout dans la maison et profite, une fois le trio déconfiné, des sorties en forêt ou à la plage. Il y a quinze jours, elle renoue le contact via WhatsApp avec ses parents avant d’apprendre jeudi qu’un avion va enfin lui permettre de les retrouver. Sylvie Sedogbo, responsable à Bordeaux de la Chaîne de l’espoir, est allée ce vendredi lui dire au revoir à l’aéroport.

"C'est elle qui portait son sac à dos, qui tirait sa valise. Elle nous a tenu des discours, elle voulait absolument voir l'avion. Elle était vraiment très contente de repartir."

Victoria Ninah prendra ce samedi matin un vol entre Roissy et Brazzaville. Elle est la première des 17 enfants, arrivés avant le confinement grâce à la Chaîne de l'espoir à pouvoir rejoindre sa famille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu