Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : feu vert pour les plages picardes !

-
Par , France Bleu Picardie

Comme dans d'autres départements, la Préfecture de la Somme autorise à son tour l'accès aux plages dans les communes qui en ont fait la demande.

La plage de Quend sur le littoral Picard
La plage de Quend sur le littoral Picard © Radio France - Guillemette Franquet

Deux mois après leur fermeture en raison de la crise sanitaire du coronavirus, la Préfecture de la Somme autorise à nouveau l'accès aux plages sur le littoral Picard. D'autres départements ou régions de France ont pris la même décision ces derniers jours.

C'était une demande forte des maires de ces communes de la côte. Huit élus ont réclamé la réouverture des plages et obtiennent gain de cause. 

"Après un examen attentif de ces protocoles et au vu des garanties apportées par les maires et des moyens de contrôle mis en place, la préfète de la Somme autorise, à compter du 16 mai, l'accès aux plages et les activités nautiques et de plaisance dans les communes littorales de : Ault, Cayeux-sur-Mer, Fort-Mahon-Plage, Le Crotoy, Mers-les-Bains, Quend, Saint-Valery-sur-Somme et Woignarue", précise la Préfecture.

Mais attention pour aller sur le sable ou dans l'eau il y a des conditions. Cet accès est réservé à une utilisation "dynamique". Comprenez qu'il est possible de se balader sur les plages, d'y faire du sport, seul mais pas question de faire bronzette sur sa serviette et de rester statique. Même chose, dans l'eau pour les pêcheurs ou les surfeurs.  

Les mesures barrières et les règles de distanciation sociale s'appliquent aussi en bord de mer. Les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits.  Et sur le sable et dans l'eau comme ailleurs, l'amende est de 135 euros pour ceux qui seraient hors des clous.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess