Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement : lac d’Annecy et montagne, ce que l’on pourra (ou ne pas) faire

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

En marge de la cérémonie du 8 mai qui s’est déroulée ce jeudi matin à Annecy, le préfet de la Haute-Savoie s’est exprimé sur la demande de dérogation déposée par le maire d’Annecy pour la reprise des activités nautiques sur le lac. Pierre Lambert a également évoqué la situation de la montagne.

Si le paddle restera interdit sur le lac d'Annecy, avec le déconfinement les pédalos vont reprendre du service.
Si le paddle restera interdit sur le lac d'Annecy, avec le déconfinement les pédalos vont reprendre du service. © Radio France - Richard Vivion

Lac d’Annecy et en montagne, ce jeudi matin le préfet de la Haute-Savoie, Pierre Lambert, a levé le voile sur ce qu’il sera possible de faire (ou de ne pas faire) à partir du lundi 11 mai. Le déconfinement devrait permettre la reprise de certaines activités. 

ECOUTEZ Pierre Lambert, le préfet de la Haute-Savoie.

Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie.
Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie. © Radio France - Richard Vivion

Monsieur le préfet, le maire d’Annecy a annoncé vouloir vous faire une demande de dérogation pour la réouverture du lac d’Annecy aux activités nautiques, l’avez-vous reçue ? Et quelle est votre position ?

Il me l’a faite oralement et il va me la faire par écrit. Je vais l’étudier avec bienveillance et réalisme dès lors qu’il s’agira de me demander l’autorisation de navigation sur le lac. C’est à dire la possibilité d’accéder au lac en barque pour y pêcher, la reprise des activités de la Compagnie des bateaux ou encore celle des loueurs de pédalos. Je pense évidemment qu’il y a une forte attente de la population de pouvoir profiter de ce cadre exceptionnel.

Vous dites reprise de certaines activités mais pas de toutes les activités liées au lac.   

Je ne pourrai pas, et je ne crois pas que le maire d’Annecy me le demandera, je ne pourrai pas autoriser les baignades ni la dépose de personnes sur les pontons et sur les berges du lac. Les sports individuels de loisirs seront autorisés en plein air donc sur le lac mais par exemple, le paddle et le ski nautique ne le seront pas. Ces activités restent interdites car elles impliquent pour certaines de se mettre à l’eau et je le répète : pour l’instant autoriser la baignade est impossible des raisons de sécurité sanitaire. Début juin nous verrons quel est l’état de la situation en Haute-Savoie. Si nous sommes toujours en zone verte, si la circulation du virus ne reprend pas et si nous notre capacité hospitalière en réanimation reste la même, dans ces cas-là, peut-être pourrons-nous aller un peu plus loin comme le premier ministre l’a laissé entendre ce jeudi.  

En ce qui concerne la montagne, la randonnée sera-t-elle autorisée dès ce lundi ? 

Oui, les loisirs de plein air en montagne et les randonnées en montagne seront possibles dès le 11 mai. Quant à l’alpinisme, c’est un peu tôt pour en parler.  Je travaille actuellement avec les gestionnaires des refuges, les collectivités locales et les associations à une réouverture progressive des refuges de montagne. Nous l’envisageons éventuellement à partir du mois de juin.  

Plages dynamiques 

À propos de la réouverture des plages, le maire d’Annecy l’a également demandé au nom des élus des neuf communes pieds dans l’eau de l’agglomération. "Autour du lac, nous avons demandé au préfet de rouvrir les promenades et les plages mais sans autorisation d’y stationner afin d’éviter les effets de regroupement." Il s’agit du concept de "plage dynamique". Le préfet de la Haute-Savoie doit valider ce samedi l’ensemble de ces mesures (reprises de certaines activités et réouverture des plages du lac d’Annecy) 

"Le préfet m’a dit que nos propositions tenaient la route et nous sommes heureux de pouvoir retrouver le chemin du lac qu’on aime." - Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy 

ECOUTEZ Jean-Luc Rigaut, le maire d'Annecy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu