Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement - Landes : les artistes vont investir l'agglomération de Mont de Marsan tout l'été

-
Par , France Bleu Gascogne

D'ici quelques jours, un camion aménagé sillonnera Mont de Marsan et les communes de l'agglomération pour proposer des interventions artistiques aux passants. 240 prestations prévues tout l'été pour cette opération baptisée Mobyl'art. Elle vise à nous aérer l'esprit dans cette période de pandémie.

Pauline Gasnier et son compagnon ont participé à Mobyl'art à Mont de Marsan pendant le confinement
Pauline Gasnier et son compagnon ont participé à Mobyl'art à Mont de Marsan pendant le confinement - Théâtre de Gascogne

Le théâtre de Gascogne termine l'aménagement de ce qu'on pourrait appeler un "camion Culture" : un camion qui servira à déplacer des artistes rapidement sur le territoire montois et à leur permettre de proposer des spectacles aux passants. Il ne s'agit pas d'un simple camion plateau mais il est équipé d'un système de sonorisation, de tout ce qu'il faut pour proposer du spectacle vivant en mobilité.

On va retrouver une grande diversité de formes artistiques : des arts de la rue, des interventions musicales sous forme de happening avec par exemple un guitariste et une chanteuse sur un tandem qui s'arrête et qui entrent dans les commerces. Il y aura aussi des déclamations théâtrales, de la musique, de la chanson. Le théâtre de Gascogne travaille aussi avec l'Orchestre Montois pour délocaliser des répétitions en les faisant à l'extérieur et dans différents lieux. "Tout cela est à l'étude et les décisions se prennent petit à petit car il faut s'assure de pouvoir respecter les conditions sanitaires du moment" explique le directeur du théâtre de Gascogne, Antoine Gariel.

Le reportage France Bleu Gascogne de Frédéric Denis

Pour l'heure, 40 demi-journées d'interventions sont prévues de fin mai à fin août à raison de six interventions artistiques par demi-journée. Une dizaine de structures (compagnies de théâtre, groupes de musique, artistes indépendants, conservatoire des Landes, Café Music etc.) vont assurer les spectacles. "C'est vraiment une démarche collective, solidaire et culturelle explique Antoine Gariel. La problématique du théâtre de Gascogne a été de savoir comment offrir une animation au territoire, qui risque d'être immobilisé avec notamment des personnes pensant pouvoir partir loin cet été et qui devront rester sur place, comment leur apporter un peu de Culture, sous différentes formes".

Des interventions rapides pour éviter les attroupements et respecter les mesures barrières

Dans l'esprit technique de Mobyl'art, il y a le côté impromptu : le camion arrive, les artistes qui sont dessus jouent pendant une vingtaine de minutes. L'idée, c'est de ne pas créer d'attroupements trop nombreux qui empêcheraient de respecter les mesures barrières. "Il faut que cela soit quelque chose de très ponctuel, comme une bonne surprise, comme quelqu'un qu'on va croiser par hasard dans la rue, qu'on sera content de revoir, les artistes vont arriver, il y aura un peu de musique, un peu de théâtre, de culture pendant quelques minutes et le camion repartira pour aller s'installer ailleurs" détaille le directeur du théâtre de Gasgogne qui précise qu'il faut que ce soit "quelque chose de dynamique pour éviter les gros attroupements non respectueux des mesures barrières". Des périodes et des zones de passage de ce camion Culture seront peut être annoncées. 

Le fait d'arriver de manière impromptu ne suffira pas forcément pour le respect des mesures barrières. D'autres dispositifs sont à l'étude, en fonction des sites retenus, comme un barriérage d'une zone pour augmenter la distance entre les artistes et le public, ou un service d'ordre. Il y aura quand même "une dimension frustrante dans ce spectacle vivant qui nous tient un peu à distance déplore Antoine Gariel. Mais pour l'instant, pour pouvoir maintenir le spectacle vivant, pour pouvoir continuer à faire vivre des artistes, à avoir ce lien, on va être obligés, pendant une période indéterminée d'accepter ces contraintes là. On fait confiance aux artistes pour réussir à dépasser cette distance qui va s'imposer à nous. Cela reste frustrant mais nécessaire". 

"Nous sommes là pour faire de la proximité sociale, pas de la distanciation même si nous respectons les mesures barrières" Antoine Gariel, directeur du théâtre de Gascogne

En étudiant avec beaucoup de précision les contraintes sanitaires et les mesures barrières qui s'imposaient, le directeur du théâtre de Gascogne et ses partenaires ont estimé qu'il était possible d'intervenir quand même auprès de ces publics, avec des contraintes très lourdes de distanciation. "Nous avons quand même respectés les mesures barrières mais on a mobilisé beaucoup d'artistes avec lesquels le théâtre de Gascogne travaille régulièrement. Ces artistes se sont mis à disposition immédiatement et bénévolement. Nous avons coordonné cela avec des structures qui pouvaient s'engager à nous accueillir dans de bonnes conditions. Il y  a donc eu maisons d'accueil spécialisées, centres éducatifs, foyer de l'enfance, des ehpads, différents sites de l'hôpital. Les artistes sont intervenus sur des petites durées, à distance, pour apporter un peu de réconfort, un peu d'évasion, un peu de douceur à ces publics là. C'est venu comme cela Mobyl'art".

Comment est né le projet Mobyl'art ?

Mobyl'art est partie d'une conviction partagée par l'équipe du théâtre de Gascogne qui préparait la fermeture de ses structures pour le confinement. "Très rapidement, nous nous sommes demandés à quoi on pouvait servir en tant que théâtre dans cette période d'incertitude qui commençait" explique Antoine Gariel, directeur du théâtre de Gascogne. "Nous nous sommes interrogés sur l'utilité sociale d'un théâtre : est-ce que l'on est là de manière un peu accessoire pour apporter un peu de divertissement de temps en temps au public ou est-ce qu'on pouvait faire davantage. Nous n'avons pas réussi à se résoudre à ne rien faire et à attendre. Nous avons voulu tout de suite faire quelque chose. Ce n'était pas très clair dès le départ". 

La première initiative qui est venue poursuit le directeur du théatre de Gascogne, c'est le petit gasconfiné, un journal hebdomadaire recensant plein de petites choses : des initiatives, des choses humoristiques à l'attention du public du théâtre et d'un public plus large. 

"Très rapidement en voyant l'évolution des conditions sanitaires et en particulier en discutant avec des directeurs de structures du secteur médico-social est apparue la nécessité d'apporter quelque chose à ces gens déjà habituellement relativement confinés puisqu'ils sont dans des maisons de retraite, dans des structures médicalisés et au personnel soignant". 

Antoine Gariel, directeur du théâtre de Gascogne, explique la naissance du projet Mobyl'art

Pendant le confinement, Mobyl'art s'est traduit par une soixantaine d'intervention. "En voyant l'impact de ces interventions auprès de ce public qui a peu de facilité pour se rendre dans un théâtre, nous nous sommes dits que nous allions continuer, et que nous allions faire en sorte que le théâtre aille jusqu'à ces personnes" détaille le directeur du théâtre de Gascogne. 

Nous avons mobilisé encore plus d'artistes à qui on a demandé de préparer des formes d'intervention adaptées. Nous allons déployer donc déployer le dispositif Mobyl'art pendant tout l'été, sous différentes formes nouvelles. Il y aura toujours des artistes qui iront dans les structures médico-sociales ou les structures d'accueil de l'enfance mais il y aura aussi des interventions en centre-ville de Mont de Marsan, dans les communes de l'agglomération, des interventions sur ce camion qui aura la possibilité de se déplacer très rapidement. Ce camion évitera de perdre du temps pour monter et démonter les petites structures nécessaires à la diffusion (amplis, micros, enceintes). Cela permettra d'augmenter le nombre et la durée des interventions des artistes.

Une initiative remarquée par le Ministère de la Culture

Il y a cette nécessité d'aérer l'esprit des gens, de leur apporter une forme de légèreté. C'est l'utilité sociale d'un théâtre mais un théâtre a aussi un rôle et une responsabilité économique. Derrière le divertissement, il y a une réelle économie : le théâtre emploie des artistes, des techniciens, des prestataires, fait travailler les commerces du territoire. Le poids économique de la Culture n'est pas à négliger et Mobyl'art permet de faire travailler les artistes. Ilsrecevront des cachets alors qu'ils étaient bénévoles pendant le confinement. "Cela permet de participer modestement, à notre niveau, à la relance économique, à la relance du secteur culturel  qui a été très impacté pendant le confinement" explique le directeur du théâtre de Gascogne.

Cette initiative du théâtre de Gascogne pour créer les rendez-vous, les points de rencontre entre le public et les artistes est remontée jusqu'au ministère de la Culture qui a la structure montoise pour qu'elle explique le projet Mobyl'art pour tenter de créer un guide des pratiques culturelles possibles et réalistes en période de pandémie. "

Pendant le confinement, le théâtre de Gascogne, avec l'aide d'artistes locaux bénévoles, a proposé des spectacles dans les structures médico-sociales de l'agglomération montoise. Ici un ehpad.
Pendant le confinement, le théâtre de Gascogne, avec l'aide d'artistes locaux bénévoles, a proposé des spectacles dans les structures médico-sociales de l'agglomération montoise. Ici un ehpad. © Radio France - Théâtre de Gascogne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu