Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : le maire de Longueau veut garder ses écoles fermées au moins jusqu'au 2 juin

-
Par , France Bleu Picardie

A Longueau à l'est d'Amiens, les écoles resteront fermées au moins jusqu'au 2 juin. Pour le maire communiste, Colette Finet, il s'agit d'une "mesure de sagesse".

A Longueau à l'est d'Amiens, le maire Colette Finet veut garder les écoles fermées au moins jusqu'au 2 juin (photo d'illustration)
A Longueau à l'est d'Amiens, le maire Colette Finet veut garder les écoles fermées au moins jusqu'au 2 juin (photo d'illustration) © Maxppp - Guillemette Franquet

Le maire de Longueau à l’est d’Amiens, ne rouvrira pas les quatre écoles de sa commune avant le 2 juin ! Cela concerne environ 600 enfants. La décision de Colette Finet vaut aussi pour les crèches et pour le relais assistantes maternelles. L'élue explique vouloir attendre au moins quinze jours de déconfinement pour voir si la situation sanitaire permet une reprise scolaire. Une décision qu'elle qualifie de "mesure de sagesse". 

En attente de précisions sur la situation sanitaire

Colette Finet dit comprendre que "la vie économique doit reprendre" et sait aussi "qu'il y a des gens en difficultés financières voire alimentaires qui souhaiteraient reprendre le travail" mais pour elle "ça ne peut pas se faire au détriment de la santé de nos enfants, du personnel enseignant et du personnel communal". Elle ajoute que c'est aussi pour cela qu'elle s'arrête sur la date du 2 juin en attendant des précisions sur la situation sanitaire. Elle attend de voir ce que donnent les deux premières semaines de déconfinement.

Ce n'est pas normal de culpabiliser les parents. L'Etat doit prendre ses responsabilités !

Le maire de Longueau explique par ailleurs que pour les masques, le gel, les élus doivent "se débrouiller tous seuls". "Tout repose sur nos épaules et aussi sur les épaules des parents d’élèves" regrette Colette Finet, "ce qui n’est pas normal  car l’école est obligatoire pour tous et ce n’est pas aux  parents de décider s'ils mettent leur enfant ou pas à l'école. Normalement ce devrait être : ou bien les conditions sanitaires sont réalisées pour  tout le monde et tout le monde reprend ou bien elles ne le sont pas et  personne ne reprend ! Une maman m'a dit : si jamais je mets mon enfant et qu'il lui arrive quelque chose, je m'en voudrai toute ma vie ! Ce n’est pas normal de culpabiliser les parents. L’Etat doit prendre ses responsabilités". 

L'accueil se poursuit en revanche pour les enfants de soignants et des personnes dont l’activité est essentielle, comme la commune le fait  depuis le début du confinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess