Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : les campings prêts à accueillir les vacanciers au-delà de 100 km

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

A partir de mardi 2 juin, la règle des 100 km disparaît. Un soulagement pour les patrons de campings, qui attendaient cette annonce pour pouvoir remplir leurs établissements. Le président de la fédération de l’hôtellerie de plein air dans le Pas-de-Calais était l'invité de France Bleu Nord.

En respectant les gestes barrières et les distances entre les clients, les campings attendent les clients, dès qu'ils pourront parcourir plus de 100 km (photo d'illustration)
En respectant les gestes barrières et les distances entre les clients, les campings attendent les clients, dès qu'ils pourront parcourir plus de 100 km (photo d'illustration) © Radio France - Olivia Chandioux

Le déconfinement se poursuit en France, et dès mardi, vous pourrez vous déplacer au-delà de 100 km. C’est un soulagement pour les campings qui vont élargir leur clientèle et espérer une belle saison estivale. Invité de France Bleu Nord ce lundi : le président de la Fédération de l’hôtellerie de plein air dans le Pas-de-Calais, Thierry Limantour, patron du camping les Tourterelles à Rang-du-Fliers.

La saison est-elle sauvée pour l’hôtellerie de plein air, avec cette possibilité de voyager au-delà de 100 km ?

Sauvée, c'est un bien grand mot ! Notre saison normalement démarre en avril. Cette année, avec les vacances de Pâques, les week-end et les ponts du moi de mai, plus le beau temps, nous aurions dû avoir deux gros mois. 

Quelles règles devront respecter les vacanciers ?

La vie au camping se fait, déjà depuis l'ouverture il y a une dizaine de jours, avec des règles drastiques : port du masque, distanciation sociale. Nous recevrons une personne à la fois à l'accueil, avec plexiglas et gel hydroalcoolique à disposition. Dans les bars, il y aura un sens de circulation, et le masque sera obligatoire.

Qui dit camping dit souvent animations collectives, sport, spectacles : allez-vous changer vos manières de faire ?

Il va falloir tout revoir. En fonction des capacités des salles, on divisera par deux le nombre de personnes. Lors des soirées loto par exemple, au lieu d'en faire une, on en fera deux, avec à chaque fois la moitié des gens, de façon à pouvoir satisfaire notre clientèle. Pour les activités sportives, on maintiendra le tennis, car on joue deux par deux.  Là où on aura le plus de difficultés, ce sera lors des soirées spectacles. On va devoir démultiplier nos animations.

Avec ces règles sanitaires, faut-il s’attendre à une hausse des tarifs dans les campings ?

Non. Le Français a déjà souffert lors du confinement. Il n'est pas question de pratiquer une hausse des tarifs, malgré la hausse des coûts que nous aurons, notamment en terme d'hygiène, pour l'achat d'équipements. Il faudra multiplier le personnel par deux pour assurer le nettoyage. 

ECOUTEZ : Thierry Limantour, président de la Fédération de l’hôtellerie de plein air dans le Pas-de-Calais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess