Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les commerces devront respecter la règle "d'une personne pour 8 m²", indique Bruno Le Maire

-
Par , France Bleu

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire annonce ce mercredi sur France Inter que les commerces, qui rouvriront le 28 novembre, devront respecter la règle d'un client pour 8m². Cette jauge ne concernera pas les commerçants, les salariés, les enfants et les personnes âgées dépendantes.

La nouvelle règle est "plus simple" selon Bruno Le Maire.
La nouvelle règle est "plus simple" selon Bruno Le Maire. © Maxppp - Stéphanie Para

Ce sera la nouvelle règle pour tous les commerces : un client pour 8 m², annonce ce mercredi matin sur France Inter Bruno Le Maire, ministre de l'Economie. La veille, Emmanuel Macron a annoncé lors de son allocution que l'intégralité des enseignes pourraient rouvrir dès ce samedi matin, dans le cadre du déconfinement progressif.

Les petits commerces vont pourront ouvrir leurs portes mais "jusqu'à 21h au plus tard" et ils devront suivre un protocole sanitaire strict, avait prévenu le chef de l'Etat. "La règle ce sera une personne pour 8m² dans tous les commerces, c'est une simplification par rapport à la règle précédente" qui était de 4 m² avant leur fermeture, précise Bruno Le Maire.

Des exceptions à cette jauge

Ne seront pas comptés dans cette jauge "le commerçant lui-même ou ses salariés" mais également les enfants et les personnes âgées dépendantes, accompagnées pour faire les courses. 

Concernant les grandes surfaces : "ll y a des contraintes plus fortes parce qu'elles ont des surfaces commerciales plus importantes" ajoute le ministre. "ll y a une obligation de contrôle à l'entrée. Vous devez compter et vérifier la jauge à l'intérieur du grand magasin."

Le ministre favorable à l'ouverture le dimanche 

"Je suis favorable à l'ouverture des commerces tous les dimanches jusqu'à Noël" déclare Bruno Le Maire, soit quatre dimanches qui peuvent être "quatre dimanches de rattrapages". 

"Il faut en discuter avec les organisations salariales, il faut que les commerces demandent ça au maire mais ma position est très claire, il est bon pour les commerçants de pouvoir rattraper leur chiffre d'affaires en décembre en ouvrant les quatre dimanches"

L'aide aux entreprises fermées coûtera 1,6 milliard d'euros 

Par ailleurs, Bruno Le Maire a apporté des précisions concernant le nouveau dispositif de soutien aux entreprises qui resteront fermées administrativement. Il prévoit une aide équivalente à 20% du chiffre d'affaires de l'année 2019. Il "concerne 200.000 entreprises et ça coûtera 1,6 milliard d'euros aux finances publiques" par mois indique-t-il. "Nous changeons totalement le dispositif (...) pour pouvoir couvrir non pas les plus petites entreprises, mais couvrir toutes les entreprises, sans exception, qui sont fermées", a déclaré le ministre.

A partir du 1er décembre, les entreprises auront le choix entre l'aide forfaitaire allant jusqu'à 10.000 euros, ou une indemnisation à hauteur de 20% de leur chiffre d'affaire par rapport à celui engrangé l'an dernier durant le même mois. Ce dernier soutien est plafonné à 100.000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess