Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : une psychologue propose un soutien gratuit pour mieux vivre le retour à son quotidien habituel

-
Par , France Bleu Paris

Dans sa ville de Magny-les-Hameaux (Yvelines), la psychologue Florence Delbos propose des séances gratuites pour ceux qui vivent difficilement le déconfinement. Invitée de France Bleu Paris ce mardi, elle donne les signes indiquant que nous vivons mal ce retour progressif à notre quotidien habituel.

Le déconfinement, qui a débuté le 11 mai, est souvent plus mal vécu que le confinement
Le déconfinement, qui a débuté le 11 mai, est souvent plus mal vécu que le confinement © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

Invitée de France Bleu Paris ce mardi 2 juin, la psychologue Florence Delbos exerce à Vanves (Hauts-de-Seine) mais habite à Magny-les-Hameaux (Yvelines). Dans sa commune, avec le soutien de la mairie, elle propose des séances gratuites pour les habitants qui vivent mal le déconfinement.

France Bleu Paris : Comment expliquer que nous sommes nombreux à moins bien vivre le déconfinement, plutôt que le confinement ?

Florence Delbos : "Je pense que pendant le confinement, passé le choc initial, des routines s'étaient mises en place avec une organisation peut-être pas toujours facile, mais il y avait un vrai cadre. Le déconfinement a entraîné des incertitudes, avec des informations contradictoires, on vit au jour le jour. Toute cette désorganisation est plus difficile à vivre. Et puis, il y a la fatigue qui s'est accumulée, en particulier pour tous ceux qui ont fait du télétravail et qui se sont occupés de leurs enfants". 

France Bleu Paris : Quels sont les signes qui montrent que le déconfinement pèse sur notre moral ?

Florence Delbos : "Les gens sont extrêmement fatigués, notamment par le télétravail. La vie 24h/24 pour les familles a demandé beaucoup d'énergie pour occuper les enfants, garder un minimum d'activité, tout gérer. Il y a un vrai épuisement. Ce sont des gens qui s'énervent très facilement, se plaignent de mots voire de gestes qu'ils n'auraient jamais eu avec leurs enfants ou conjoints. C'est inquiétant ce qui se passe en ce moment".

France Bleu Paris : Quelle est la marche à suivre si nous souhaitons vous consulter ?

Florence Delbos : "Je suis joignable sur mon numéro professionnel, mis en place par la mairie de Magny-les-Hameaux (06 16 48 47 68). Les gens peuvent me joindre, je les rappelle ; ils ont droit à trois séances gratuites, par personne, jusqu'à fin juin 2020".

Florence Delbos, psychologue, invitée de France Bleu Paris ce mardi 2 juin

Si vous souhaitez contacter Florence Delbos, vous pouvez la joindre par téléphone 06 16 48 47 68 ou sur son site internet : www.delbos-psychologue.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess