Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les écoles de Charleville-Mézières et Sedan ne rouvriront pas avant le mois de juin

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Les villes de Charleville-Mézières et Sedan estiment qu'il leur est impossible de rouvrir les écoles maternelles et primaires le 11 mai. Le retour en classe ne s'y fera pas avant le mois de juin.

Image d'illustration. Une école à Aurillac dans le Cantal.
Image d'illustration. Une école à Aurillac dans le Cantal. © Radio France - Faustine Calmel

Les écoles de Charleville-Mézières et de Sedan ne rouvriront pas leurs portes le 11 mai. Elles resteront fermées au moins jusqu'en juin. Les municipalités estiment qu'il leur est impossible de garantir l'accueil des élèves dans le respect du protocole sanitaire. 

Notre position n’est pas une posture de principe. Elle est l’aboutissement d’un important travail de préparation - Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières et Armelle Lequeux, première adjointe chargée des affaires scolaires. 

"L’éducation est une chose importante. Mais la santé de nos enfants et de leurs familles l’est plus encore", indiquent le maire de Charleville-Mézières Boris Ravignon, et sa première adjointe en charge des affaires scolaires Armelle Lequeux dans un communiqué. 

Toutes les conditions ne sont pas réunies

Déplorant l'arrivée tardive, le 29 avril, des instructions de l'Etat, l'exécutif municipal pointe des problèmes de terrain impossibles à relever dans le délai : le manque de thermomètres pour la prise de températures avant l'accès aux bâtiments, le manque de masques pour les adultes et les enfants (dont le port est jugé logique en école primaire par Boris Ravignon et Armelle Lequeux). Impossible aussi pour le moment de faire livrer les repas en classe par la cuisine centrale ("les chaînes logistiques restent à mettre au point"). 

Le communiqué de la Ville de Charleville-Mézières évoque aussi l’intérêt pédagogique discutable d’une réouverture des écoles maternelles et les craintes lieux au syndrome de Kawasaki (une maladie inflammatoire qui pourrait être liée au coronavirus Covid-19).

En accord avec son homologue de Charleville-Mézières, le maire de Sedan, Didier Herbillon annonce avoir reporté la rentrée scolaire au 2 juin, "considérant que toutes les conditions de sécurité pour nos enfants, nos personnels et ceux de l'Education nationale n'étaient pas remplies"., dit-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess