Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : les instituts de beauté mosellans ne désemplissent pas

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les salons d'esthétique ne désemplissent pas depuis qu'ils ont rouvert le 19 mai en même temps que tous les commerces dits non-essentiels. Les instituts ont reprogrammé tous les rendez-vous manqués et reçoivent encore plus de clientèle à l'approche de l'été.

L'institut de beauté "Marnie" à Montigny-lès-Metz a en moyenne 15 jours d'attente avant de proposer un rendez-vous libre
L'institut de beauté "Marnie" à Montigny-lès-Metz a en moyenne 15 jours d'attente avant de proposer un rendez-vous libre © Radio France - Natacha Kadur

Les instituts de beauté font face à une affluence importante de clients depuis qu'ils ont rouvert le 19 mai en même temps que tous les commerces jugés non-essentiels. Pour les clientes, ce moment de détente et de soin accompagne le retour à un peu plus de vie sociale. 

15 jours d'attente avant un rendez-vous

Contrairement aux salons de coiffure, les esthéticiennes ne faisaient pas partie des commerces autorisés à ouvrir. Une fermeture vécue difficilement par les professionnels, comme Marnie, qui gère un institut à son nom à Montigny-lès-Metz : « On a quand même une grosse saison qui nous est passée sous le nez, mars-avril c'est le début de la saison, avec des cures minceur par exemple, qui n'ont pas été terminées ou n'ont pas commencé, donc là nous avons un afflux de personnes plus important pour la période » explique l'esthéticienne, qui a 15 jours de délai d'attente en moyenne sur son agenda de rendez-vous. 

Dans un autre salon d'esthétique du centre ville, qui reçoit sans rendez-vous, ça défile depuis la réouverture : « Ça n'a pas arrêté, c'était vraiment la folie. Le soleil attire aussi maintenant les clients pour des épilations, qui veulent montrer leurs jambes » commente Armelle, la responsable.

On peut dire que l'esthétique est moins essentiel, mais ça dépend pour qui ! - Nathalie, une cliente 

Parmi les clientes, Nathalie avait réservé son samedi pour venir, et c'était la première fois depuis le déconfinement : « Evidemment on peut dire que l'esthétique est peut-être moins essentiel, mais ça dépend pour qui ! » dit-elle. 

Prendre soin de soi est essentiel

Même soulagement parmi les clientes de l'institut Marnie, où Nadège était venue pour un soin des ongles, du visage et un dessin des sourcils : « Y'en a qui aiment aller en terrasse, moi j’étais contente de venir ici aujourd'hui, explique-t-elle. Quand on est malade on va bien chez le médecin, et aller chez l'esthéticienne cela fait partie aussi du bien-être, physique et mental, et de l'expérience de lien social » ajoute-t-elle, détendue et ravie. 

Les professionnels espèrent que « cette fois-ci sera la bonne », commente Marnie, et que les salons pourront rester désormais ouverts quoi qu'il arrive, avec des protocoles sanitaires qui sont déjà très stricts et surtout, une détermination renforcée à prendre soin des autres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess