Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les maires du littoral espèrent que les plages pourront rouvrir cet été

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

L'annonce d'Edouard Philippe selon laquelle "les plages seront inaccessibles au moins jusqu'au 1er juin" n'a pas surpris les maires du littoral de Loire-Atlantique et de Vendée. Ils comprennent la prudence pour éviter une deuxième vague de la pandémie mais espèrent une réouverture en juin.

L'accès aux plages (ici la Baule)  est interdit depuis le début du confinement
L'accès aux plages (ici la Baule) est interdit depuis le début du confinement © Radio France - Anne Patinec

"Les plages restent inaccessibles au moins jusqu'au 1er juin". L'annonce d'Edouard Philippe ce mardi devant l'Assemblée nationale n'a pas du tout surpris Jean-Claude Pelleteur, le maire de Pornichet (44). Bien au contraire. "La prudence l'emporte. L'objectif  absolu c'est de sauver la saison estivale. Pour sauver la saison touristique, en tout cas ce qui peut l'être, il faut éviter une deuxième vague de la pandémie" estime le maire de la station balnéaire. En Vendée, le maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, François Blanchet craignait aussi un afflux de visiteurs sur le sable durant les ponts du mois de mai.

Pas raisonnable de les rouvrir le 11 mai

Le maire de Pornic Jean-Michel Brard partage également ce point de vue. "J'ai toujours dit qu'il n'était pas raisonnable de rouvrir nos plages le 11 mai. On a suffisamment de choses à rouvrir notamment nos écoles, nos ports etc. C'est même presque une bonne nouvelle parce qu'on ne nous dit pas que nos plages sont fermées après le 2 juin. La réouverture des plages, des activités nautiques et des bars-restaurants pour l'été, est essentielle pour notre territoire", insiste l'élu.

Réfléchir aux mesures à mettre en place

Les élus espèrent qu'ils seront concertés pour discuter des mesures à mettre en place. Peut-être faudra-t-il décider de jauges adaptées à la taille des plages pour éviter une foule trop compacte. Comment faire pour faire respecter la distanciation sociale, les gestes barrière ? Le maire de Pornic, Jean-Michel Brard pense à embaucher des saisonniers qui auront pour mission de gérer les vacanciers sur les plages. Il réfléchit aussi sur la possibilité d'une entrée et d'une sortie sur certaines plages pour éviter au maximum que les gens se croisent. 

Quid des fronts de mer ?

Le Premier ministre n'a pas évoqué dans son discours la réouverture des sentiers côtiers, des fronts de mer et des remblais. Pour l'instant, leurs accès sont interdits depuis le début du confinement. Les élus pensent que leur réouverture avant juin afin que les gens puissent se balader en respectant certaines règles, serait une première étape salutaire. "Voir la mer serait déjà moins douloureux" estime Jean-Claude Pelleteur, le maire de Pornichet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess