Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les marchés masqués proposent aussi un peu de convivialité

-
Par , France Bleu Vaucluse

La réouverture des marchés est parfois l'occasion d'une première vraie sortie depuis le confinement. A Carpentras ou Avignon, les clients regrettent de ne plus toucher les fruits mais ils apprécient de croiser enfin d'autres personnes sur ces marchés très encadrés.

Sens de circulation et distance sur le marché de Carpentras
Sens de circulation et distance sur le marché de Carpentras © Radio France - Philippe Paupert

Les marchés de Vaucluse rouvrent peu à peu depuis le 11 mai. Pour l'instant, seuls les commerces alimentaires sont autorisés. Il faut respecter les distances et ne pas toucher la nourriture sur les étals.

Il y a très peu de monde sur ces premiers marchés. Les clients apprécient les prix plus bas qu'en magasins. Ils en profitent aussi pour faire parfois leur première "vraie" sortie après des semaines de confinement.

Marché bizarre à Monclar et joie de voir enfin des gens

Sur le marché du quartier Monclar à Avignon, l'ambiance est bizarre sur ce marché d'habitude très fréquenté. Le vendeur d'ail crie comme avant "3 euros 50 le kilo" mais sa voix résonne entre les immeubles. Derrière la balance de son étal de bananes, Martine constate amèrement : "il est vide, le marché". Des cagettes tiennent à une distance d'un mètre ses rares clients : "Les gens ne peuvent pas toucher, on est obligé de les servir. Les clients n'aiment pas trop. Faut pas qu'ils s'avancent.. Les gens ne comprennent rien à toutes ces règles."

A plusieurs mètres, Mohammed attend les mains dans les poches des clients pour acheter ses courgettes : "c'est un marché bizarre. Les gens ne sont pas habitués car c'est le premier marché après le confinement. Mais ça va se lancer." 

Quitter enfin le balcon pour faire ses courses

Régine est revenue sur ce marché pour faire ses courses car "c'est moins cher". Derrière son masque, on devine le sourire de Lawariya, ravie de sortir enfin de son confinement : "On voit les gens. Même si on ne s'approche pas d'eux, on voit des gens. C'est trop la maison, la maison, la maison ! Qu'est ce que vous faites sur votre petit balcon? Vous attendez qu'un chat passe !"

Mais au stand de fraises, ce vendeur est inquiet : "Il va mourir ce marché. Les règles de vente sont illogiques. Pas toucher les marchandises du marché, c'est pas bon. Pourquoi ils n'appliquent pas ces règles dans les grandes surfaces? Ce sont les mêmes marchandises et la clientèle est davantage concentrée en grande surface !"

Premier marché déconfiné quartier Monclar à Avignon

Marché à sens unique à Carpentras pour ne rien esquicher

A Carpentras, les marchands sont revenus sous les platanes. Mais ils sont très clairsemés à cause des mesures sanitaires d'éloignement entre les stands. La police municipale guide les clients : "il y a un sens de circulation: vous montez par là et vous revenez de ce côté"

Barrières, rubalises, cagettes pour éloigner les clients et autour de l'étal de fruits et légumes d'Annick, une nouveauté : "du film plastique en attendant d'avoir du plexiglass pour que les clients ne touchent plus les fruits. Et c'est pas une mauvaise chose parce que les gens, ils touchent, ils esquichent, ils abîment et nous après, on jette. C'est la mauvaise manie des supermarchés, on touche tout". 

Esquicher : serrer, comprimer. Verbe transitif (du provençal esquicha, presser fortement). Définition Larousse

Convivialité et sourire derrière le masque

Loin des fruits, Laetitia regrette ce contact avec les fruits et légumes : "On ne peut plus toucher, on nous montre si ça nous va et on le prend. Faut s'habituer". Jean aussi montre du doigt les "quatre courgettes" qu'il souhaite. Ce client retrouve aussi sur son marché "de la convivialité; le marché, ça permet de voir des gens qu'on connait".

Devant sa vendeuse habituelle de légumes, Valérie a un regret : "Sur ce marché, ce qui me manque c'est son sourire derrière le masque. Moi je suis pas quelqu'un de flippé, donc deux salades s'il vous plaît."

Premier marché déconfiné à Carpentras

Clients à distance et masqués sur le premier marché déconfiné à Avignon quartier Monclar
Clients à distance et masqués sur le premier marché déconfiné à Avignon quartier Monclar © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess