Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : les propositions des maires pour rouvrir les plages des Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Les maires du littoral landais espèrent une réouverture de leurs plages dès vendredi 15 mai, samedi 16 au plus tard. Les dossiers de demande de dérogation sont déposés, un par un, en préfecture,

Plage de Contis, photo d'archive
Plage de Contis, photo d'archive © Radio France - Leïla Benjelloun

Pourra-t-on fouler le sable des plages landaises dès vendredi 15 mai ? Les maires du littoral landais l’espèrent. Pour tenir l’échéance, les dossiers de demande de dérogation doivent être déposés au plus tard ce mercredi. La préfecture des Landes se donne ensuite 48 heures pour les instruire et donner une réponse. 

Les élus du littoral, regroupés au sein du syndicat mixte de gestion des baignades landaises, s’engagent à mettre en place une série de mesures pour assurer la sécurité des usagers et respecter les gestes barrières

Des horaires d'ouverture

Ils proposent des horaires d’ouverture : de 9h ou 10h à 19h en général. Des panneaux d’informations seront installés sur les parkings pour rappeler les consignes et notamment la distanciation sociale.

Pour accéder à la plage, un sens de circulation sera mis en place, accompagné de signalisation et de barrières de protection afin que les promeneurs, surfeurs et autres coureurs ne se croisent pas en arrivant ou repartant.

Ni baignade, ni bronzette

La plage sera dynamique et réservée aux activités sportives individuelles. La baignade sera interdite. On pourra marcher  et  courir sur le sable, faire du surf mais pas question de bronzer sur sa serviette ou de laisser son enfant jouer avec son seau et sa pelle au bord de l’eau.

Des patrouilles composés de policiers ou d’agents municipaux, d’élus voire de citoyens bénévoles parcourront les plages pour rappeler à l’ordre ceux qui ne respectent pas les consignes.

Pour l'instant, ce ne sont donc que des propositions. Il revient à la préfète des Landes, Cécile Bigot-Dekeyser, d'accorder ou non une dérogation d'ouverture des plages, commune par commune.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess