Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les réactions dans l'Indre au calendrier dévoilé par Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Berry

Cinémas, terrasses des bars et restaurants, couvre feu, Emmanuel Macron a dévoilé les différentes étapes du déconfinement dans la presse régionales. Les professionnels concernés par l’allègement des restrictions sanitaires sont satisfaits dans l'Indre.

La place Monestier à Châteauroux à l'époque des terrasses en 2020
La place Monestier à Châteauroux à l'époque des terrasses en 2020 © Radio France - Kévin Blondelle

C'est un lent retour vers la vie d'avant. Emmanuel Macron a dévoilé dans la presse régionale son plan pour le déconfinement de la France. Un desserrement des restrictions qui se fera en quatre étapes, par phase de 3 semaines en 3 semaines. Tout débutera le 3 mai prochain avec la levée concernant les déplacements inter-régionaux. Dès le 19 mai, les bars et restaurants pourront rouvrir les terrasses avec une limite de six personnes par table. À cette même date, les lieux culturels (cinémas, musées, théâtres) pourront eux aussi accueillir du public avec la mise en place de jauges.

"Un véritable soulagement parce que nous attendons ce moment depuis six mois." Florian Souedet est heureux d'avoir enfin une perceptive de reprise de son activité. Le gérant de la brasserie des Halles à Châteauroux s'estime "chanceux" au regard de l'importante terrasse dont il dispose. Il s'attend à un "véritable engouement" de la part des clients au point de lui provoquer une certaine "adrénaline pour être à la hauteur". 

Florian Souedet est le gérant de la Brasserie des Halles à Châteauroux
Florian Souedet est le gérant de la Brasserie des Halles à Châteauroux © Radio France - Sylvain Rogie

Un embouteillage de films

La satisfaction est grande également dans le monde de la culture. Les salles de cinéma projetteront des films à partir du 19 mai. "Nous étions impatients d'accueillir les spectateurs", admet Stéphane Castro. Le responsable des huit salles du CGR Châteauroux souligne que la jauge de spectateurs ne sera pas un problème : "nous savons faire puisque entre le 22 juin date de réouverture l'an passé et la fin octobre nous avions déjà des protocoles stricts." Malgré tout, il faudra faire des choix, "un gros travail d'organisation pour n'en n'oublier aucun surtout".

"Le cinéma commençait à manquer à pas mal de gens", Stéphane Castro

En revanche, les discothèques resteront fermées au delà du 30 juin selon le calendrier dévoilé par Emmanuel Macron. "On ne peut rien fairen on ne peut rien dire", se désole Eric Pez. Le patron de la boîte de nuit Le Complexe à Châteauroux parle d'un sentiment d'impuissance et réclame des aides en conséquence. "Rouvrir pour avoir 20 à 25% de personnes autorisées et perdre de l'argent nous apportera aucune rentabilité", ajoute-t-il. Éric Pez admet que les perspectives de réouverture ne sont pas bonnes, "sans doute octobre 2021", espère-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess