Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : la réouverture des lieux de cultes se prépare dans le Nord Franche-Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le Conseil d'Etat a donné son feu vert pour la réouverture des lieux de cultes. Dans le Nord Franche-Comté, les responsables religieux mettent en place des mesures sanitaires dans les églises et mosquées.

La grande Mosquée de Belfort sera désinfectée après chaque prière
La grande Mosquée de Belfort sera désinfectée après chaque prière © Radio France - Nicolas Wilhelm

Le Conseil d'Etat a ordonné la réouverture des lieux de cultes le 18 mai. Un décret publié au Journal Officiel dans la nuit du 22 au 23 mai autorise la reprise des cérémonies religieuses dès à présent, mais en suivant des règles strictes prises par Christophe Castaner et les responsables des cultes, au cours d'une réunion. 

"Si l'objectif d'une reprise généralisée des cérémonies religieuses reste le 3 juin, il sera ainsi possible de célébrer à nouveau, progressivement, des offices" à compter de la parution du décret, explique le ministère de l'Intérieur.  En attendant, les différents responsables religieux s'organisent pour accueillir à nouveau du public.

Une entrée et une sortie pour éviter les attroupements

La nouvelle est "un grand soulagement", pour Ali Sahab président de l'association des musulmans du Territoire de Belfort. Afin d'assurer la sécurité des fidèles, "la Mosquée sera désinfectée par des professionnels", explique-t-il. "_Les mesures de distanciation sociale seront respectées_, il y aura une entrée et une sortie pour éviter les attroupements. Les consignes seront affichées à l'entrée de la mosquée."

La campagne de sensibilisation aux futures consignes a commencé depuis le début du mois de ramadan, c'est à dire à la fin du mois d'avril. "Nous étions à la mosquée deux jours par semaines pour distribuer des colis alimentaires. Au cours de ces distributions les bénévoles expliquent également comment va se dérouler la reprise", raconte Ali Sahab.

Toutes les églises ne pourront pas ouvrir

"_Seules les églises qui permettent de mettre en place les dispositifs sanitaires pourront rouvri_r", précise Pierre Guilbert, diacre et responsable diocésain de la liturgie du diocèse de Belfort Montbéliard. Il espère que les fidèles pourront à nouveau assister aux cérémonies, pour le week-end de la Pentecôte, les 30 et 31 mai. 

"A l'image de ce qu'il se passe dans les magasins, il y aura des mesures mises en place dans les églises pour que les gens ne se croisent pas, avec une entrée différente de la sortie", explique-t-il. A l'intérieur des bâtiments, il prévoit "la matérialisation des places qui doivent être laissées libres pour assurer la distanciation sociale". 

Le masque sera obligatoire pour tout le monde, y compris le prêtre et les églises seront désinfectées après chaque célébration.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess