Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les premiers dîners entre amis, "une très belle respiration"

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Ce 11 mai, date du début du déconfinement en France, plusieurs choses sont de nouveau autorisées, notamment les retrouvailles entre amis ou en famille. Pour éviter que l'épidémie de coronavirus ne reparte de plus belle, il y a des règles à respecter : pas plus de dix personnes, notamment.

Depuis le 11 mai, les retrouvailles avec des proches sont autorisées, dans la limite de dix personnes, avec un espace d'un mètre entre chaque convive.
Depuis le 11 mai, les retrouvailles avec des proches sont autorisées, dans la limite de dix personnes, avec un espace d'un mètre entre chaque convive. © Maxppp - AltoPress

Et vous, avez-vous dîné déconfiné ce lundi soir ? Parmi les choses de nouveau autorisées avec le déconfinement qui a débuté ce 11 mai : les retrouvailles en famille ou entre amis, chez les uns, chez les autres. Mais il y a des règles à respecter.

Dix personnes au maximum peuvent se réunir. Elles doivent être éloignées d'un mètre les unes des autres. Et bien sûr respecter les gestes barrières. Le gouvernement précise d'ailleurs que le seuil de dix personnes pourra être revu à la fin du mois de mai si la circulation du Covid-19 est de nouveau très importante.

Témoignages de Nordistes

Certains Nordistes attendaient ce moment avec impatience, comme Morgan, qui a eu 40 ans ce lundi 11 mai : "quand j'ai pris connaissance de la date du déconfinement progressif, je me suis dit que c'était un signe". Il a fêté son anniversaire chez lui, à Mons-en-Barœul, près de Lille, avec neuf personnes autour de la table : "c'est une très belle respiration", sourit-il, "mais l'idée, ce n'est pas de faire les guignols et de prendre des risques inconsidérés. On ne va pas non plus s'arrêter de vivre".

Malgré le temps la fête a eu lieu dans le jardin. Et pas question de partager des couverts, même pour couper le fromage, pièce centrale de cet anniversaire puisque Morgan est crémier dans le Vieux Lille.

Dans le Nord, les gens ont besoin de contact

Jérémy, lui, habite à Marquette-lez-Lille, et ce week-end, il recevra sa belle-famille qui habite à Dunkerque : "le téléphone, c'est bien, mais dans le Nord, les gens ont besoin de contact", reconnaît-il. Il y aura huit convives, et du gel hydroalcoolique sur la table : "il n'y aura pas d'embrassade, on fera attention. J'ai une grande table avec des rallonges, on va s'espacer. Il y a beaucoup de contraintes, mais, hélas, il faut apprendre à vivre avec".

ECOUTEZ : des Nordistes se retrouvent entre amis à l'occasion du déconfinement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess