Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Déconfinement : quels sports pourrez-vous pratiquer ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Avec le déconfinement progressif à partir du 11 mai, les consignes vont être assouplies pour les sportifs mais les sports collectifs restent interdits.

A compter du 11 mai 2020, il ne sera plus obligatoire d'être muni d'une attestation pour faire un footing
A compter du 11 mai 2020, il ne sera plus obligatoire d'être muni d'une attestation pour faire un footing © Maxppp - Christophe Morin/IP3 PRESS

Footing, cyclisme, tennis... "Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre, et en respectant les règles de distanciation physique" a indiqué Édouard Philippe lors de la présentation de son plan de déconfinement devant les députés mardi. Concrètement, qu'aura-t-on le droit de faire à partir du 11 mai ? Cela doit être précisé la semaine prochaine dans un guide des pratiques sportives élaboré par le ministère des Sports et les fédérations. Voici ce que l'on sait.

Footing et vélo autorisés dans un rayon de plus d'1 km

Actuellement, les amateurs de course à pied n'ont pas le droit de courir plus d'une heure, dans un rayon d'un kilomètre autour de leur domicile. Il est aussi impératif d'être muni du formulaire de déplacement dérogatoire. A compter du 11 mai, ces obligations disparaîtront mais la pratique devra être "individuelle", ce qui exclut de fait les sorties groupées. Et "une distance minimale de sécurité" devra être respectée, a précisé la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.  

Les mêmes règles s'appliqueront au cyclisme de loisir. Seule la pratique "individuelle" sera autorisée, il faudra donc attendre encore un peu avant de pouvoir faire sa sortie à vélo le dimanche matin avec ses amis en groupe.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Sports de contact et collectifs devront attendre

"Il ne sera possible ni de pratiquer du sport dans des lieux couverts, ni des sports collectifs, ni des sports de contact", a souligné mardi Édouard Philippe. "La reprise progressive des activités en salle des sports de contact et des sports collectifs ne sera envisagée que dans un deuxième temps, en fonction de l'évolution de la pandémie", a confirmé Roxana Maracineanu sur Twitter.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les Championnats de France de basket, de hand et de volley avaient déjà pris les devants en annonçant soit l'arrêt définitif des compétitions (hand et volley) ou une suspension jusqu'en septembre (basket). De même, la porte semble aussi fermée pour le moment au judo, au karaté ou tout autre art martial, ainsi qu'à la boxe. 

Tennis, équitation sports nautique et de montagne dans le flou

Dès mardi, le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli, a réclamé sur twitter la "liberté de jouer au tennis en extérieur en respectant les gestes barrières".  Mais plusieurs zones d'ombres subsistent : si échanger des balles en simple à condition de respecter une distance de plusieurs mètres entre les joueurs semble envisageable, quid du double (quatre joueurs) ? Ou des entraînements avec plus de deux joueurs sur le court ? Un guide technique, juridique et sanitaire sera disponible le 4 mai a promis le président de la FFT, dans la lignée de la ministre des Sports.

De même, le ministère avait défini des "sports de plein air à risque" au moment du confinement qui étaient interdits, pour "ne pas prendre le risque de mobiliser les réseaux de soin d'ores et déjà surchargés". Parmi ces sports figurent notamment les "sports nautiques, sports aériens, mécaniques, de montagne, sports urbains de type skateboard et roller". Qu'adviendra-t-il de cette interdiction, sachant que la fermeture des plages au moins jusqu'au 1er juin rend impossible les activités nautiques ?  

Enfin on ne sait pas encore si les golfs pourront à nouveau accueillir les pratiquants, ou si les clubs d'équitation pourront rouvrir. Interrogé par l'AFP, le président de la Fédération française, Serge Lecomte, a assuré travailler avec "le ministère pour que son sport puisse passer dans les activités ouvertes" et avoir "bon espoir pour la réouverture des 6.000 clubs hippiques".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess