Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : pour Franck Leroy, maire d'Epernay "rouvrir les écoles, c’est impératif"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

A quelques heures des annonces du Premier ministre sur les mesures de déconfinement, Franck Leroy, maire d’Epernay et président de l’association des maires de la Marne était l’invité de France Bleu Champagne Ardenne ce mardi.

Franck Leroy dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne, ce vendredi.
Franck Leroy dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne, ce vendredi. © Radio France - Thomas Coignac

"Nous attendons de connaitre le rythme de ce déconfinement puisque tout ne va pas se passer de manière brutale. Le président de la République a parlé d’un déconfinement progressif donc on attend de connaitre les règles", dit Franck Leroy. Le maire d’Epernay et président de l’association des maires de la Marne était l’invité de France Bleu Champagne Ardenne ce mardi matin. 

Le premier ministre Edouard Philippe doit détailler son plan de déconfinement ce mardi après-midi devant l’Assemblée nationale. "On a été associé à ce plan par les autorités de l’Etat. Les préfets et sous-préfets ont été à l’écoute, avec des contacts presque quotidien. Je mesure la difficulté de la tâche. Jamais aucun confinement ou déconfinement n’avait eu lieu dans notre histoire auparavant, donc on a le droit à quelques hésitations", estime Franck Leroy. 

Franck leroy au micro France Bleu d'Alexandre Audabram

On doit réussir ce déconfinement 

"Maintenant, je pense qu’il faut faire preuve d’humilité et de volontarisme. Humilité, parce qu’on a le droit parfois de se tromper parfois et de revenir et arrière. Volontarisme, parce qu’on doit réussir ce déconfinement. C’est absolument vital pour notre économie et c’est aussi extrêmement important pour les enfants. Certains d’entre eux n’en peuvent plus d’être cantonnés dans des petits appartements avec leurs frères et soeurs. Ceux qui souffrent le plus de cet éloignement de l’école, ce sont les enfants qui étaient déjà en difficulté. On ne peut pas, ne pas penser à eux", rajoute le maire d’Epernay. 

Parmi les thèmes abordés par le Premier ministre, la réouverture des écoles sera l’un des sujets les plus sensibles.  "Je pense qu’il faut rouvrir les écoles, par contre il faut contrôler, réguler le flux à l’entrée. Faire en sorte qu’il y ait moins d’enfants c’est une évidence, privilégier peut-être ceux qui ont été totalement coupés de l’école parce qu’ils n’avaient pas de moyens informatiques pour être reliés à leurs enseignants. C’est ceux qui ont le plus besoin de l’école. D’autres peuvent rester chez leurs parents, s’ils font les cours à domicile, s’ils sont inscrits au CNED, il y a des possibilités alternatives. Mais rouvrir les écoles, c’est impératif parce qu’un certain nombre de familles et d’enfants sont en souffrance", dit Franck Leroy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess