Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Au Mans, SOS Amitié a reçu 25% d'appels en plus pendant le confinement

-
Par , France Bleu Maine

Le confinement a été une période très dure à vivre pour une partie de la population, notamment celles et ceux qui se sont retrouvés seuls du jour au lendemain. SOS Amitié a reçu plus d'appels de personnes songeant au suicide. L'association craint les effets d'une crise économique.

Pendant le confinement, SOS Amitié de la Sarthe a reçu des appels de personnes qui se sont retrouvées seules du jour au lendemain. L'association craint aussi la vague de plan sociaux qui se profile
Pendant le confinement, SOS Amitié de la Sarthe a reçu des appels de personnes qui se sont retrouvées seules du jour au lendemain. L'association craint aussi la vague de plan sociaux qui se profile © Maxppp - Christin Klose/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

"Au Mans, nous avons eu plus de 200 appels supplémentaires chaque mois pendant le confinement" : Marie-Pierre Labrogère, la porte parole de SOS Amitié en Sarthe, dresse un constat sans appel. "Le pic a été atteint en avril avec 1432 appels. C'est énorme !" 

Une partie de ces appels provient de personnes qui n'étaient pas connues de l'association. "_25% des communications portaient sur l'angoisse du confinement et la peur de la mort_. Il y a toutes les personnes actives mais vivant seules qui se sont retrouvées en télétravail et sans aucun contact avec l'extérieur hormis au téléphone et avec les réseaux sociaux mais ce n'est pas une relation riche. Parmi les personnes âgées, il y avait aussi toutes celles qui n'ont plus eues d'aide à domicile du jour au lendemain, qui se sont retrouvées dans la solitude. Et des gens de toutes tranches d'âge qui ont eu vraiment peur."

Au Mans, SOS amitié a reçu un quart d'appel en plus pendant le confinement.

Hausse des appels de personnes songeant à mettre fin à leurs jours 

Les écoutants de SOS Amitié ont reçu pendant le confinement 40% d'appels en plus émanant de personnes songeant au suicide, par rapport à la même période l'an dernier au niveau national. "Au Mans, le nombre d'appels 'désespérés' est passé de 3/4% habituellement à 14%.

SOS Amitié, c'est aussi une écoute sur Internet via les mails ou les discussions instantanées. Elle est prisée des jeunes chez qui le suicide est la deuxième cause de mortalité (pour les 15-24 ans). "Là aussi la fréquence des mails et chats a augmenté pendant le confinement."

Le nombre d'appels de personnes songeant à mettre fin à leurs jours a lui aussi augmenté avec la crise sanitaire

Peur de l'avenir 

Autre crainte de l'association, l'éventuelle crise sociale et économique qui pourrait découler du confinement. "On sent comme une attente. Ce qui est à craindre, c'est que l'on ait maintenant toutes les peurs liées aux difficultés sociales. Plus forcément l'angoisse de la mort mais la peur de l'avenir", dit Marie-Pierre Labrogère. Pour faire face à la hausse des appels, SOS Amitié s'est réorganisée en mettant aussi une partie de son personnel en télétravail. Ce qui a permis selon la porte parole sarthoise de prendre plus d'appels et d'augmenter la durée d'écoute qui est en moyenne de 383 heures par mois dans le département. 

Une trentaine de bénévoles oeuvrent pour l'antenne sarthoise de SOS Amitié. Mais l'association est toujours à la recherche de nouveaux écoutants. Si vous êtes intéressés, vous pouvez vous rendre sur le site internet de SOS Amitiés.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu