Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Seine-Saint-Denis : comment éviter le décrochage scolaire ?

Par

Plusieurs centaines de collégiens de Seine-Saint-Denis ont pu bénéficier d'un stage de deux semaines pendant l'été, pour se remettre à apprendre en douceur et en s'amusant, après le confinement.

Plusieurs centaines d'enfants ont pu bénéficier de ce dispositif en Seine-Saint-Denis. Plusieurs centaines d'enfants ont pu bénéficier de ce dispositif en Seine-Saint-Denis.
Plusieurs centaines d'enfants ont pu bénéficier de ce dispositif en Seine-Saint-Denis. © Radio France - Jade Peychieras

La France comptait 500 000 élèves décrocheurs au moment déconfinement, sur 12 millions d'élèves en tout. Une aide personnalisée sera mise en place à la rentrée pour rattraper le retard pris dans le programme pendant le confinement, a annoncé ce jeudi le ministre de l'Education nationale sur France Inter. Mais la Seine-Saint-Denis n'a pas attendu pour raccrocher les wagons avant la rentrée. 

Publicité
Logo France Bleu

Une dizaine de villes du département et une trentaine de collèges ont participé à un dispositif de "remédiation scolaire" pendant l'été, en lien avec les mairies et les associations : un genre de "centre aéré apprenant". Plusieurs centaines d'enfants de 10 à 15 ans ont pu en bénéficier dans le département, à raison de 15 jours d'accompagnement chacun, tous les matins. 

"On a fait plusieurs jeux, dans différentes matières, en calcul, géométrie, vocabulaire", raconte Noah, qui rentre en 5e dans quelques jours. Il a suivi son stage à Saint-Ouen, à la maison des associations. Et même s'il aurait préféré être en vacances, "finalement on s'amuse donc ça va". Car le but est bien de les amener à apprendre à nouveau, tout en douceur, par le jeu. "Si j'avais appris comme ça à l'école, j'aurais été meilleure en orthographe", s'amuse Christelle, une étudiante qui encadre les ateliers. 

Un job d'été qui va plus loin que l'accompagnement scolaire : "Il y en a qui viennent nous voir pour nous parler de leurs problèmes. On en parle et on les conseille. Certains ont vécu un confinement très compliqué. De sortir, de se faire de nouveaux amis, ça les libère", témoigne Kahina, une autre étudiante.

La mairie de Saint-Ouen souhaite pérenniser ces opérations pendant les vacances scolaires tout au long de l'année et le soir après l'école.

Plusieurs centaines d'enfants ont pu bénéficier de ce dispositif en Seine-Saint-Denis.
Plusieurs centaines d'enfants ont pu bénéficier de ce dispositif en Seine-Saint-Denis. © Radio France - Jade Peychieras
Publicité
Logo France Bleu