Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

DÉCRYPTAGE - Les maisons de retraite des Landes font partie des moins chères de France

lundi 1 octobre 2018 à 19:43 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Une fois les aides déduites, l'hébergement en maison de retraite coûte en moyenne 2.000 euros. D'après une étude de la Mutualité Française publiée ce lundi, cette somme varie du simple au double selon les départements. Dans les Landes, il faut compter entre 1.500 et 1.800 euros.

Dans les Landes, le reste à charge par résident oscille entre 1.500 et 1.800 euros
Dans les Landes, le reste à charge par résident oscille entre 1.500 et 1.800 euros © Maxppp - Pierre HECKLER

Landes, France

Une fois les aides déduites, l'hébergement en maison de retraite coûte en moyenne 2.000 euros. D'après une étude de la Mutualité Française publiée ce lundi, cette somme varie du simple au double selon les départements. Dans les Landes, il faut compter entre 1.500 et 1.800 euros. Le reste à charge pour un résident Landais est l'un des moins élevé en France.

Combien faut-il compter en moyenne pour une place en maison de retraite dans les Landes ?

Actuellement, le prix journée est d'environ 58 euros dans les Landes, en comptant la part dépendance. Sur un mois, c'est environ 1.740 euros et autour de 1.500 euros pour les résidents qui bénéficient de l'APL (Aide Personnalisée au Logement). En Nouvelle-Aquitaine, quatre départements sur douze sont dans ce cas : les Landes, la Dordogne, la Haute-Vienne et les Deux-Sèvres. A l'opposé, il y a la Gironde, la Charente-Maritime et la Vienne, où l’hébergement en maison de retraite est bien plus cher entre 2.100 et 3.150 euros par mois de reste à charge. Les Pyrénées-Atlantiques. et le Lot-e-Garonne sont entre les deux, 1.800 à 2.000 euros par mois.

En Nouvelle-Aquitaine, le reste à charge pour un résident en maison de retraite est en moyenne inférieur à 1.800 euros dans quatre départements sur douze - Aucun(e)
En Nouvelle-Aquitaine, le reste à charge pour un résident en maison de retraite est en moyenne inférieur à 1.800 euros dans quatre départements sur douze - © Mutualité Française

Le prix varie d'un établissement à l'autre. Les maisons de retraite plus récentes sont un peu plus chères, à cause des nouvelles contraintes de construction, comme les normes de sécurité ou l'architecture des bâtiments. Dans les landes, le reste à charge est donc l'un des plus bas de France, mais il est parfois supérieur aux ressources de certains résidents Landais, comme ceux qui touchent une petite retraite agricole. Ils sont 1.100 sur près de 5.000 résidents à bénéficier de l'aide sociale à l'hébergement. 

Pourquoi l'hébergement en maison de retraite est-il moins cher dans les Landes ?

Dans les Landes, il n'y a aucune maison de retraite privée. C'est un choix politique depuis la décentralisation il y a une trentaine d'années, le le président du Conseil Départemental peut refuser de ce type d'installation. Il y a donc 60 Ehpad sous statut public dans les Landes, gérés par des CCAS, des CIAS ou bien l'hôpital, et cinq autres établissements gérés par des associations. 

Ensuite, il y a la question du foncier. Très souvent, quand il a fallu construire une maison de retraite, la commune d'installation a mis le terrain à disposition et c'est donc un coût financier en moins. En ce qui concerne le bâti, la construction des murs, le Département intervient à hauteur de 15% du financement. C'est une enveloppe de quatre à cinq millions d'euros par an. 

Enfin, la dernière explication est le coût du personnel. Le salaire d'un agent dans le secteur public est moins important que dans le privé.

Moins cher, pas plus de demandes, et des délais raisonnables

En zone rural, l'entourage familial, la présence des enfants par exemple, ou celle d'amis poussent les personnes âgées à rester chez elles plus longtemps. Le maintien à domicile est aussi privilégié, même si lui aussi à un coût. Dans les Landes, les 4.911 places sont occupées. Si on exclu les cas urgents, en moyenne les délais d'attente sont de trois à six mois, six mois sur Mont-de-Marsan ou Dax, trois mois voire moins en Haute-Lande  ou aux confins de la Chalosse et du Tursan.