Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des associations de consommateurs veulent faire interdire le démarchage téléphonique

-
Par , France Bleu Gard Lozère

À 10 jours d'une proposition de loi sur la question des démarchages téléphoniques, une série d'associations demande purement et simplement leur interdiction.

Téléphone fixe (illustration).
Téléphone fixe (illustration). © Radio France - Florence Gotschaux

Nîmes, France

Et vous, vous en avez ras-le-bol aussi de toutes ces démarches publicitaires par téléphone ? Plusieurs associations de défense des consommateurs ont annoncé ce lundi le lancement d'une pétition sur le thème du démarchage téléphonique. Elles appellent les pouvoirs publics à interdire cette pratique qualifiée d'"intrusive" et de "non désirée par les consommateurs".   

L'action est portée par une série d'associations, notamment Familles Rurales, l'UFC-Que Choisir ou encore l'UNAF.  Cette initiative intervient au moment où l'Assemblée nationale se prépare à discuter le 30 janvier, en deuxième lecture, d'une proposition de loi sur cette question. 

"Fréquemment, c'est un euphémisme. Au moins 15 fois par jour. C'est lassant. Je pense que tout vient d'Internet, si on laisse nos coordonnées. C'est quand même vraiment gonflant, je ne réponds même plus au téléphone." (Géraldine)

L'objectif de ces associations est d'obtenir 50.000 signatures pour la pétition. 

En France, à l'heure actuelle, chacun peut être démarché, sauf s'il a inscrit son numéro au fichier Bloctel, mis en place il y a quatre ans et qui permet de ne plus être dérangé par des appels non souhaités. Quelque 3,7 millions de consommateurs et 700 entreprises avaient souscrit au dispositif Bloctel en 2018.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu