Société

Démission de Christiane Taubira, quel est l’avenir de la nouvelle maison d’arrêt de Lure ?

Par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon mercredi 27 janvier 2016 à 17:20

Christiane Taubira à Lure
Christiane Taubira à Lure

Christiane Taubira n'est plus garde des sceaux, la ministre quitte le gouvernement. Cette démission remet-elle en cause l’avenir de la nouvelle maison d’arrêt de Lure ?

Ce n’est pas une surprise, Christiane Taubira quitte le gouvernement, elle est remplacée par le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas. Au niveau local cette démission peut avoir des incidences, notamment concernant la nouvelle maison d’arrêt de Lure.

« Restons prudent, le projet est loin d’être acté »

Christiane Taubira avait été longue à convaincre dans le dossier de la future maison d'arrêt de Lure. Une décision  confirmée par François Hollande lors de sa visite à Vesoul. La continuité de l’état devrait donc primer pourtant il faut être prudent car le projet était loin d’être acté selon Michel Anthony le président du comité de vigilance : « Le départ de Christiane Taubira va nous affaiblir malgré tout. Il suffit d’un changement de politique, il suffit des élections de 2017 pour que peut-être la relocalisation soit remise en cause »

Michel Antony

Les élus locaux ne sont pas tous pessimistes.

« Elle avait pris une position au nom du gouvernement »

Le sénateur de Haute-Saône Les Républicains Michel Raison ne pense pas que la démission va jouer un rôle dans le dossier : « La ministre n’a pas pris une position personnelle mais une position au nom du gouvernement, le chef de l’état qui était venu en Haute-Saône avait au moins confirmé cette position. Ça veut pas dire que la maison d’arrêt c’est gagné définitivement mais ça n’a rien à voir avec la démission de Christiane Taubira ».

Michel Raison

Pour Eric Houlley, le maire de Lure, François Hollande avait confirmé ce projet. Un projet loin d’être totalement ficelé. Même s’il avance le dossier de la nouvelle maison d’arrêt de Lure va encore demandé beaucoup de travail. 

Partager sur :