Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Démographie : Caen continue de perdre des habitants mais le Calvados en gagne

jeudi 27 décembre 2018 à 16:34 Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le Calvados est, avec l'Eure, le département Normand qui a vu sa population progresser selon l'INSEE. L'institut de la statistique a publié ce jeudi les nouveaux chiffres de la démographie en France. Le nombre d'habitant (693 700) a augmenté de 0,3% entre 2011 et 2016 dans le Calvados.

Caen a perdu 3300 habitants entre 2011 et 2016
Caen a perdu 3300 habitants entre 2011 et 2016 © Radio France - - Francis Gaugain -

Calvados, France

Avec près de 693 700 habitants au 1er janvier 2016, le Calvados se place au 35e rang des départements français et au 2e rang des cinq départements normands. Derrière la Seine-Maritime et devant l’Eure. La population calvadosienne représente un peu plus d’un Normand sur cinq.

Le plus fort dynamisme démographique avec l'Eure

La croissance démographique du Calvados (+ 0,3 % par an entre 2011 et 2016) résulte d’un solde naturel et d’un solde migratoire tous deux positifs . Le Calvados est le seul département, avec l’Eure, à enregistrer à la fois un excédent naturel et un excédent migratoire. Cette caractéristique explique que l’augmentation de la population dans le département soit  supérieure à celle de la région (+ 0,1%) . Toutefois, le dynamisme démographique a tendance à ralentir dans le Calvados.  La population de ce département  augmentait en effet de 0,4 % par an sur la période 2006-2011. 

Caen perd 3300 habitants

La croissance de la population reste particulièrement importante dans le bassin de vie de Caen (+ 0,6 % sur la période 2011-2016). La ville de Caen continue cependant  de perdre des habitants (- 0,6 %) . La cause essentielle de cette baisse s'explique par un solde migratoire très négatif de - 0,9 %.  En revanche, autour de Caen, la plupart des communes enregistrent des hausses marquées de leur population. C'est par exemple le cas à  Biéville-Beuville (+ 5,6 %) ou à  Cagny (+ 5,7 %), en raison d’un nombre d’arrivées bien supérieur à celui des départs).

Le littoral n'a plus la cote

Les littoraux de la Côte Fleurie et de la Côte de Nacre continuent de perdre de la population. Le rythme de la baisse a légèrement ralenti sur la Côte Fleurie, notamment à Deauville (- 0,7 % sur la période 2011-2016 après - 0,8 % entre 2006 et 2011). En revanche, sur la Côte de Nacre, la baisse s’accentue franchement, particulièrement à Arromanches-les-Bains (- 2,4 % contre - 1,2 % sur les mêmes périodes). Des communes, telles Port-en-Bessin- Huppain et Ouistreham, connaissent même un retournement de tendance.

Le dynamisme de la plaine de Caen

Sur l’ensemble du territoire calvadosien, les communes qui comptent moins de 3 500 habitants confirment leur dynamisme démographique. Surtout celles situées dans la plaine de Caen. En revanche, à l’est, et plus particulièrement au sud-est du département, la population décroît, notamment dans les plus grandes communes, comme à Saint- Pierre-en-Auge (- 0,1 % après + 0,2 %) ou Livarot-Pays-d’Auge (- 1,0 % après + 0,4 %). Dans le sud-ouest, la situation est contrastée : ainsi, la démographie progresse à Souleuvre en Bocage (+ 0,6 % par an), mais fléchit à Condé-en-Normandie (- 1,8 %).

Hérouville inverse la tendance et gagne des habitants

La population des communes de plus de 10 000 habitants continue, globalement, de reculer. Ainsi, à Caen (- 0,6 %), dans la commune nouvelle de Vire Normandie (- 0,9 %) et à Lisieux (- 1,0 %), la baisse engagée depuis plusieurs années se prolonge. À Bayeux, la population est revenue en 2016 à son niveau de 2011. À l’inverse, à Ifs, la croissance démographique subsiste, mais elle connaît une décélération sensible. Parmi les grandes communes du Calvados, seule Hérouville-Saint-Clair connaît un retournement de tendance favorable : la population hérouvillaise augmente de 1,2 % par an alors qu’elle reculait de 1,3 % sur la période précédente. Ce rétablissement est essentiellement dû au redressement du solde migratoire.

(Source : Insee- recensements de la population 2011/2016)

Les villes de plus de 10 000 habitants dans le Calvados 

  • Caen : 105 403   (-0,6%)
  • Hérouville-Saint-Clair : 22 701  (+1,2%)
  • Lisieux : 20 301  (-1%)
  • Vire Normandie : 17 425 (- 0,9%)
  • Bayeux  : 13 525 ( +0,0%)
  • Ifs : 11 768 ( +0,7%)

.