Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

CARTE - Démographie : l'Eure est le département normand qui gagne le plus d'habitants

jeudi 27 décembre 2018 à 13:05 - Mis à jour le jeudi 27 décembre 2018 à 14:54 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Pour la première fois l'Eure passe le cap des 600 000 habitants avec précisément 602 800 habitants, en hausse de 0,5 %. C'est le chiffre le plus élevé des 5 départements normands, et c'est même supérieur à la hausse nationale.

L'Eure a gagné 14 700 habitants entre 2011 et 2016
L'Eure a gagné 14 700 habitants entre 2011 et 2016 © Maxppp - PQR

Évreux, France

Médaille d'or pour le 27 ! Alors que la Normandie, comme la Seine-Maritime, ne gagne "que" 0,1 % de population entre 2011 et 2016, l'Eure gagne 0,5 %, soit le chiffre le plus élevé des 5 départements normands (+0,3 % dans le Calvados, -0,1 % dans la Manche et -0,4 % dans l'Orne).

Selon les chiffres de l'Insee, il y avait en 2016 dans l'Eure 602 800 habitants, en progression de 14 700 sur 5 ans. "Le dynamisme démographique de l’Eure est essentiellement le fait d’un fort excédent des naissances sur les décès, qui lui permet de gagner plus de 11 100 habitants sur 5 ans, soit une croissance naturelle annuelle de 0,4 %, proportionnellement la plus élevée des départements normands", explique l'INSEE dans son communiqué.

L'arrondissement de Bernay est le plus dynamique

L'Eure est également un département attractif, le seul en Normandie avec le Calvados, qui accueille plus de nouveaux habitants qu’elle n’en perd, soit 3 600 habitants supplémentaires sur la période (+ 0,1 % par an). Si l'on regarde dans le détail, l'arrondissement de Bernay est l'un des plus dynamiques avec une croissance de population de 0,8 % (+ 6000 habitants).

Comme en Seine-Maritime, les villes de plus de 10 000 habitants souffrent : Vernon perd 0,9 % de sa population, Evreux et Les Andelys 0,2 %. Gaillon voit son nombre d'habitants reculer de 0,6 %. A contrario explique l'INSEE, " Les communes de 250 à moins de 10 000 habitants sont celles dans lesquelles la croissance démographique est la plus soutenue, entre + 0,5 % et + 0,9 % par an selon la taille".

CARTE - Bourg-Achard et Saint-Sébastien-de-Morsent attractifs

Parmi les villes de taille moyenne qui portent la croissance de l’Eure, Saint-Sébastien-de-Morsent, Bourg-Achard et Verneuil d’Avre et d’Iton font preuve d’une forte attractivité, conduisant à des gains de population sur la période allant de 600 à 800 habitants.