Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Démographie : les principales villes du nord Franche-Comté perdent des habitants

jeudi 27 décembre 2018 à 15:17 Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard

L'INSEE publie ce jeudi les chiffres de son recensement de la population en Bourgogne-Franche-Comté. Selon l'Institut national de la statistique et des études économiques, le nombre d'habitants dans la région se stabilise. Les plus grandes communes du nord Franche-Comté perdent toutes des habitants.

La ville de Belfort passe en dessous des 49 000 habitants en 2016 (Photo d'illustration)
La ville de Belfort passe en dessous des 49 000 habitants en 2016 (Photo d'illustration) © Maxppp - Simon Daval

La commune de Belfort est désormais largement en dessous de la barre symbolique des 50 000 habitants selon les chiffres du recensement publiés ce jeudi par l'INSEE. En effet, selon l'institut, en 2016, 48 973 habitants résidaient sur la commune. La ville perd ainsi, entre 2011 et 2016, 1 155 habitants, soit une baisse de 0,5% de la population en 5 ans. Toutefois le Territoire de Belfort réussit à maintenir quasiment le même nombre d'habitants entre 2011 et 2016, connaissant même une hausse de sa population de 0,1%, soit 741 habitants de plus.

Le pays de Montbéliard pas épargné non plus 

La commune qui connait la plus forte baisse est celle d'Audincourt, avec 13 582 habitants recensés en 2016 contre 14 966 en 2011 : -1,9% d'habitants en à peine 5 ans. Vient ensuite Valentigney qui perd 774 résidents. La ville compte désormais en 2016, 10 381 habitants. Montbéliard souffre également d'une perte d'habitants avec une baisse de 0,5% de sa population. En revanche, sur le département du Doubs, le nombre d'habitants a augmenté de 0,4% entre 2011 et 2016.

Héricourt perd aussi des habitants 

La commune d'Héricourt n'échappe pas au phénomène, avec une très légère baisse de 0,2% de sa population entre 2011 et 2016. La ville compte en 2016, 10 142 habitants. Le département de la Haute-Saône perd également des habitants avec une baisse de 0,2% de sa population en 5 ans.

La population de Bourgogne-Franche-Comté se stabilise

De manière plus générale, l'étude de l'INSEE montre une stabilisation de la population en Bourgogne-Franche-Comté. Ainsi, 2 818 338 habitants ont été recensés dans la région au 1er janvier 2016. La région a gagné moins de 2 200 habitants depuis 2011. Selon l'institut, il s'agit de "la croissance démographique "la plus faible de métropole".