Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Démolition de la tour Isabe à Pau : l'opposition au secours des habitants

dimanche 5 mars 2017 à 21:04 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Béarn

Pour prouver que les logements de cette tour paloise ne sont pas insalubres, le collectif Isabe debout a appelé les élus à venir visiter plusieurs appartements. En plus d'une députée, seule l'opposition a fait le déplacement.

Nathalie Chabanne (à gauche), Stéphanie Mazza et Jérôme Marbot avec une habitante
Nathalie Chabanne (à gauche), Stéphanie Mazza et Jérôme Marbot avec une habitante © Radio France - Jeanne marie Marco

Pau, France

Pas de François Bayrou ni de Josy Poueyto ce samedi après-midi tour Isabe à Pau quartier Saragosse. Le collectif Isabe debout avait donné rendez-vous aux élus à 15 heures pour visiter cinq appartements différents. La députée socialiste Nathalie Chabanne et quatre élus de l'opposition ont fait le déplacement. Pour rénover le quartier la ville de Pau envisage de raser cette tour datant des années 70 pour faire un parc.

Une démolition "pas raisonnable" pour Nathalie Chabanne

Quelques minutes de visite suffisent pour constater le bon état général de la tour Isabe. Les cages d'escalier ne sont pas abîmées, les ascenseurs sont très récents et le constat est le même à l'intérieur des appartements. Tout est impeccable chez Irène âgée de 88 ans "regardez ma salle de bain je l'ai refaite [...] je suis venue pour y mourir". La vieille dame est désemparée à l'idée de quitter son coquet appartement " j'ai demandé à François Bayrou s'il ferait déménager ses parents, ses propres parents".

C'est pas raisonnable financièrement et humainement — Nathalie Chabanne

La députée socialiste des Pyrénées-Atlantiques Nathalie Chabanne dresse le même constat " ce sont des appartements qui sont parfaitement entretenus, je pense qu'il faut peut être revenir à la définition de l'ANRU [...] ça ne peut se faire qu'avec l'accord et l’assentiment de l'ensemble de la population et dans ce bâtiment personne n'a envie de partir".

Nathalie Chabanne décrit l'état des appartements de la tour Isabe

Continuer à alerter le gouvernement

Quatre élus de l'opposition ont répondu à l'appel du collectif : Stéphanie Mazza, André Duchâteau, Jérôme Marbot et Olivier Dartigolles. Tous ont l'intention de se mobiliser notamment lors des prochains conseils municipaux. Stéphanie Mazza assure faire son possible auprès d'une habitante " on a interpellé l'ANRU, on a interpellé le gouvernement on va le refaire puisque le Premier ministre est annoncé prochainement sur Pau". Bernard Cazeneuve pourrait venir courant avril.

Un projet de développement urbain il se fait avec les habitants et pas contre les habitants — Stéphanie Mazza

Si la tour est un jour démolie ce ne sera pas avant 2022. Le collectif Isabe debout a lancé une pétition sur internet.

A LIRE AUSSI ►►La colère des habitants de la tour Isabe