Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Denis Maurin, patron de la maison Nivon et élu de Valence, s’est éteint

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Denis Maurin nous a quittés. A la tête des pognes Nivon depuis près de 40 ans, grand défenseur des spécialités locales comme le Suisse de Valence, il était aussi conseiller municipal de Valence, président de l’office du tourisme de l’agglo et faisait partie des Toqués de France Bleu Drôme Ardèche.

Denis Maurin dans les studios de Frances Bleu Drôme Ardèche
Denis Maurin dans les studios de Frances Bleu Drôme Ardèche © Radio France - Franck Daumas

Denis Maurin s’est éteint ce samedi des suites d'un cancer, à l’âge de 62 ans. Marié et père de trois garçons, il se rendait toujours disponible malgré un emploi du temps chargé, pour venir nous parler de pain, de pâtisseries et de ses tours de main sur l'antenne de France Bleu Drôme Ardèche, dans l’émission des Toqués. Il nous faisait partager avec passion son amour des bonnes choses et ses secrets de fabrication. Homme chaleureux et convivial, son rire puissant et communicatif nous manque déjà. 

Boulanger avant tout 

Denis Maurin avait repris les rênes de la Maison Nivon, avenue de la gare à Valence, il y a près de 40 ans. C’est son grand père qui avait acheté l’établissement en 1930, mais on y fabrique les fameux Suisses depuis 1856. Ces pantins en pâte sablée aux écorces d’oranges confites étaient sa spécialité. Il en envoyait à ses clients à travers le monde entier et partageait avec plaisir sa recette. Denis avait même créé la confrérie du suisse à Valence il y a 24 ans pour promouvoir cette spécialité locale. Il aimait aussi par-dessus tout créer des pains aux saveurs nouvelles, avec les produits de Drôme et d'Ardèche, comme son pain au vin de Cornas.

Élu et défenseur du commerce local

Denis Maurin était aussi conseiller municipal de Valence depuis 1995. Il restera dans les mémoires comme un ardent défenseur du commerce local et du monde associatif. Ce samedi matin, l'élu aurait dû être présent lors de l'installation du conseil municipal. Le maire Nicolas Daragon lui a immédiatement rendu hommage sur Twitter. Il était depuis quelques années devenu le président de l'office du tourisme de Valence Romans agglo. Il rêvait de voir sortir de terre la Cité de la gastronomie à Valence.

Le texte d'hommage de Nicolas Daragon, maire de Valence
Le texte d'hommage de Nicolas Daragon, maire de Valence - Capture d'écran - Nicolas Daragon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu