Société

Départs en vacances : la SANEF appelle les automobilistes à ne pas jouer à Pokemon Go au volant

Par Eric Turpin, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Nord et France Bleu Picardie mercredi 3 août 2016 à 17:43

Pas de Pokemon Go au volant
Pas de Pokemon Go au volant © Maxppp - Jean-François Frey

A l'occasion des départs en vacances, de nombreux joueurs de Pokemon Go ont pris pour terrain de chasse l'autoroute. La SANEF, qui gère notamment les autoroutes du nord de la France, demande aux automobilistes de ne pas jouer au volant avec leur téléphone portable pour éviter tout risque d'accident.

Il fallait s'y attendre avec l'arrivée en France de Pokemon Go. Une automobiliste a eu un accident sur l'autoroute A4 dans le sud de l'Aisne ces dernières heures, alors qu'elle jouait au jeu de chasse virtuelle en conduisant. Heureusement, elle n'a pas été blessée.

Mais cette imprudence n'est sans doute pas la dernière étant donné la folie qui s'empare des Français qui en oublient toute notion de sécurité. D'où la campagne de communication de la SANEF, qui gère notamment les autoroutes A1(Paris-Lille), A4 (Paris-Strasbourg), A26 (Calais-Reims-Troyes) et A29 entre Neufchatel-en-Bray, Amiens et Saint-Quentin.

"Celui qui conduit c'est celui qui ne joue pas"

La SANEF rappelle que l'usage du téléphone portable au volant multiplie le risque d'accidents par 5. Elle invite les automobilistes à faire une pause sur une aire lors qu'ils souhaitent jouer plutôt que de risquer l'accident. Son réseau autoroutier compte une aire de repos toutes les 10 minutes en moyenne.

« L'autoroute n'est pas une arêne », insiste la société d'autoroutes qui invite donc les automobilistes à traquer les petites animaux virtuels sur ses aires de repos, tout en rappelant aux parents quelques règles de sécurité. « Pensez à vos enfants qui, les yeux rivés à leurs écrans, pourraient ne pas voir un véhicule arriver », insiste la SANEF.