Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déplacements à Marseille : on a testé pour vous le trajet L'Estaque-Les Goudes sans voiture

-
Par , , France Bleu Provence

Alors que l'enquête publique autour du plan de déplacements urbains sur le territoire de la métropole Aix-Marseille s’ouvre ce mardi pour 32 jours, notre reporter a testé le trajet L'Estaque-les Goudes sans voiture. Avec un bilan mitigé.

Photo d'illustration - Bus de la Régie des Transports de Marseille, c'est parti pour 32 jours d'enquête publique autour du Plan De Déplacements Urbains sur tout le territoire métropolitain
Photo d'illustration - Bus de la Régie des Transports de Marseille, c'est parti pour 32 jours d'enquête publique autour du Plan De Déplacements Urbains sur tout le territoire métropolitain © Maxppp - Valérie VREL

Ticket de la RTM à la main, direction le port de L'Estaque, à l'extrême nord de la ville. Objectif : attraper le bus 35 de 11h27 qui amène à la Joliette. "Je ne vais plus aux Goudes, ça fait des années. Quand j'étais jeune oui, maintenant à mon âge non." Ce n'est pas évident de se motiver pour Josette, une habitante de L'Estaque qui se rend dans le centre pour faire ses emplettes sur la Canebière.

Vingt-deux minutes de bus plus tard, arrivée à la Joliette : on poursuit avec le tramway direction Castellane puis le 19 jusqu'à la madrague de Montredon. C'est un peu long, mais tout s'enchaîne. Une fois arrivée là-bas, ça se complique : le bus vient juste de partir, et le prochain est une heure et quart plus tard.

En l'attendant, on croise Thierry. Cet habitant des Goudes est très remonté contre les transports : "C'est une véritable catastrophe : on part de Castellane, on change trois fois de bus. Ça fait quinze ans que c'est comme ça, tous les riverains en ont ras-le-bol". Mais à moins d'avoir la voiture, pas le choix.

Dans le bus 20, Catherine trouve que son quartier du centre est bien desservi, mais "quand on commence à s'éloigner du centre-ville de Marseille, le temps d'attente entre deux bus est très important". On ne va pas la contredire : il a fallu 2h40 pour aller d'un bout à l'autre de la ville.

Quatre grands enjeux, 17 objectifs et 110 actions

Repoussée en raison de la crise sanitaire, l'enquête publique est donc lancée autour du plan de déplacements urbains (PDU) sur Marseille et plus largement sur l'ensemble du territoire de la métropole Aix-Marseille.

Dès ce mardi 20 avril à 9h et jusqu’au 21 mai à 17h, les habitants peuvent donner leur avis et faire des propositions sur les objectifs stratégiques de ce PDU pour les dix ans à venir (2020-2030) afin que chaque habitant du territoire dispose d'une solution de mobilité alternative à la voiture individuelle d'ici dix ans. Lancé en décembre 2017, le projet a été arrêté en décembre 2019 et devrait être approuvé en octobre 2021.

Un plan de déplacements urbains estimé à 7,2 milliards d’euros, autour de quatre grands enjeux, 17 objectifs et 110 actions, qui visent à réduire la pollution avec une diminution de 26% des émissions de gaz à effet de serre liées au trafic routier ; une réduction de la part modale de la voiture à moins de 50% ; une augmentation de 50% de l'utilisation des transports en commun métropolitains et une augmentation de la part du vélo de 1% à 5%.

Et des projets en cours, comme la création d'une ZFE (zone à faibles émissions) ou le Boulevard Urbain Sud. Une enquête publique en ligne et dans 106 lieux (92 communes, huit mairies de secteur de Marseille, six sièges des conseils de territoire et au siège de la Métropole).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess