Société

Déportation : les homosexuels exclus des cérémonies à Tours

France Bleu Touraine vendredi 24 avril 2015 à 13:00

Vue de l'ancien camp concentration de Bergen-Belsen.
Vue de l'ancien camp concentration de Bergen-Belsen. © Photo Philipp Schulze - DPA -Maxppp

La préfecture et une majorité d'associations d'anciens déportés s'opposent à la participation d'associations d'homosexuels aux cérémonies tourangelles pour la journée nationale des victimes et des héros de la déportation, ce dimanche.

Leur combat dure depuis 10 ans. Cette fois encore, le centre lesbien, gay, bi et trans de Touraine ne pourra pas participer, ce dimanche à la journée nationale des victimes et des héros de la déportation. La cérémonie se tiendra place Anatole France.

Trois des cinq associations de déportés présentes en Touraine s'opposent à cette présence. Le préfet d'Indre-et-Loire les a suivies et a décidé de ne pas inviter de représentants de la communauté homosexuelle.

La déportation des homosexuels en France a été reconnue en 2005 par Jacques Chirac. Officiellement 62 français ont été déportés parce qu'ils étaient homosexuels, mais il y en a probablement eu beaucoup d'autres.